custom-header

Françoise Sagan

Françoise Sagan

482

 

 Les livres de Françoise Sagan chez Amazon

 

 

Bonjour tristesse

483

 

 

 

 

 

 

La villa est magnifique, l’été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l’amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s’amusent, ils n’ont besoin de personne, ils sont heureux. La visite d’une femme de cœur, intelligente et calme, vient troubler ce délicieux désordre. Comment écarter la menace ? Dans la pinède embrasée, un jeu cruel se prépare. C’était l’été 1954. On entendait pour la première fois la voix sèche et rapide d’un  » charmant petit monstre  » qui allait faire scandale. La deuxième moitié du XX e siècle commençait. Elle serait à l’image de cette adolescente déchirée entre le remords et le culte du plaisir.

—> Bonjour tristesse en livre de poche chez Amazon

Un peu de soleil dans l’eau froide

485

Gilles, un brillant journaliste parisien, fait une dépression. Il décide de quitter Paris, trop cynique et trop gai, pour se reposer auprès de sa sœur dans le Limousin. Et c’est là-bas qu’il rencontre Nathalie Sylvener, une femme mariée, entière, sincère qui tombe aussitôt amoureuse de lui. Elle quitte tout, emménage à Paris dans son petit appartement, se livre à lui sans retenue et ne lui demande que d’en faire autant. Mais Gilles, qui croit l’aimer, lui aussi, se rend compte que cette existence trop exclusive, trop passionnelle, l’ennuie. Nathalie l’avait pourtant prévenu, elle resterait avec lui jusqu’à ce qu’il lui demande de s’en aller. Pour une fois dans un livre de Sagan, le personnage féminin est sans détours, sans mensonges. C’est la femme d’une seule passion.

—> Un peu de soleil dans l’eau froide en livre de poche chez Amazon

 

Des bleus à l’âme

486

Deux aristocrates suédois désargentés, Sébastien et Eléonore Van Milhem, frère et soeur, traînent leur mélancolie dans de luxueux appartements parisiens et jouent au quasi-inceste avec innocence… Se pressent autour d’eux Nora, une Américaine aussi riche que mûre, Bruno, jeune premier du cinéma français, Robert, un célèbre imprésario… Sagan prend parti pour l’un ou l’autre de ses personnages, livre ses points de vue sur leur vie et la sienne. Au roman se mêlent ses propres sentiments sur les critiques de ses livres, ce qu’elle pense de sa vie, de son style… Une oeuvre qui mêle récit et essai littéraire, une très grande oeuvre.

—> Des bleus à l’âme en livre de poche chez Amazon

 

Aimez-vous Brahms…

487

Paule se mira dans son miroir et y vit « une autre Paule passionnément préoccupée de sa beauté et passant difficilement du rang de jeune femme au rang de femme jeune ». Cette phrase mélancolie soutenue, si pleine de la « petite musique » chère aux admirateurs de Françoise Sagan, donne la note de ce si célèbre roman, porté à l’écran par Anatole Litvak. Paule… décoratrice de mode délaissée par son amant, adorée par un jeune homme de quinze ans son cadet, inquiète, hésitante au seuil d’une nouvelle liaison – amour, passion, toquade ? -, tourmentée par un désir désespéré de bonheur, de jeunesse… Une femme de (presque) quarante ans dont Sagan nous livre ici le portrait tendre, ironique, lucide.

—> Aimez-vous Brahms… en livre de poche chez Amazon

 

Le femme fardée

488

 

Parmi les passagers du Narcissus, Olga Lamouroux, protégée du cinéaste Simon Béjart ; la riche Edma Bautet-Lebrêche et son ennuyeux mari ; Julien Peyrat, commissaire-priseur séduisant ; Éric Lethuillier, directeur de rédaction, et sa timide épouse Clarisse, qui tente en vain de se cacher derrière un maquillage outrancier. Elle est « la femme fardée » qui intrigue autant qu’elle émeut. Alors qu’Éric s’affiche au bras d’Olga, Clarisse s’éprend de Julien. La tension monte et les poses mondaines, insuffisantes à dissimuler les sentiments abjects, deviennent aussi tristes que burlesques.

Acuité du regard, grande pénétration psychologique, netteté du trait, empathie non exempte de cette cruauté que génère l’excès de lucidité, précision et élégance extrême d’une phrase au classicisme impeccable et sûr de lui : Sagan est là.

—> La Femme fardée en livre de poche chez Amazon

 

Les faux-fuyants

489

Sous le beau soleil de juin 1940, les Stukas allemands mitraillent les colonnes de civils en fuite. Pris au piège dans leur limousine hors d’usage, quatre amis, modèles de la jeunesse dorée parisienne, trouvent refuge dans une ferme.Une imprévisible et cocasse partie de campagne commence alors : pour ces oisifs, ces mondains, la rencontre brutale avec des paysans renverse toutes leurs certitudes. L’héritière et le diplomate, le gigolo et la bourgeoise délaissée découvrent la rudesse et l’inconfort d’un milieu insoupçonné. Au bout de quelques jours, qu’en sera-t-il de leur égoïsme et de leurs instincts de privilégiés ?

 —> Les faux-fuyants en livre de poche chez Amazon

 

Un certain sourire

490

En compagnie de son jeune amant Bertrand, Dominique, étudiante à la Sorbonne, connaît bien  » la petite couleur mauve de l’ennui « . Tout change lorsque Bertrand lui présente son oncle Luc, séduisant quadragénaire à la réputation légère. Près de lui, Dominique se sent tout à coup gaie et drôle, étrangement vivante, et accepte de le suivre pour quinze jours de vacances à Cannes.Que risque-t-elle ? S’attacher à cet homme frivole, un peu cynique, qui semble jouer avec elle ? Souffrir ensuite ? Et après ? Le plaisir, les rires, une complicité inattendue, cela ne vaut-il pas mieux que de s’ennuyer ? Tous les dangers guettent Dominique au bord de la Méditerranée. Elle ne sait pas encore comment on guérit d’un amour…Deux ans après Bonjour tristesse, s’affirmait cette voix singulière, détachée, musicale, qui allait charmer et émouvoir deux générations de lecteurs.

 —> Un certain sourire en livre de poche chez Amazon

 

Des yeux de soie

491

Dix-neuf récits avec pour thème la rupture. Le bonheur apparent des gens comblés est gratté, dénudé et la solitude des êtres est dévoilée.

 —> Des yeux de soie en livre de poche chez Amazon

 

La chamade

492

Au cours d’un dîner, Lucile rencontre Antoine, jeune éditeur parisien. Leur complicité se transforme vite en une fougueuse passion. Or, Lucile vit avec Charles, quinquagénaire élégant et fortuné qui l’entoure d’un amour désintéressé. Malgré sa profonde affection pour lui, lorsque Antoine lui demande de choisir, elle décide de quitter Charles. » Vous me reviendrez. Je n’ai qu’à attendre.  » Charles n’en doute pas. Parce qu’il aime cette femme-enfant pour elle-même et non pour lui. Parce qu’il sait qu’un jour Antoine lui reprochera ses faiblesses et ses défauts. Parce qu’il sait aussi que l’amour sans argent ne fait pas le bonheur. Il entend déjà la  » chamade « , ce roulement de tambour qui annonce les défaites…

 —> La chamade en livre de poche chez Amazon

 

Dans un mois, dans un an

493

Les Maligrasse, éditeurs parisiens, reçoivent beaucoup à Saint-Germain des Prés. Alain, le maître de maison, aime en secret une comédienne en quête de gloire. Bernard, romancier velléitaire, tente en vain de séduire une fille insaisissable. Le jeune Édouard, conquérant provincial et désarmé, perd son amour aussitôt qu’entrevu. Et tous, dans l’ivresse des plaisirs mondains, de poursuivre des rêves illusoires tout en faisant le malheur de leurs proches. L’œuvre de Françoise Sagan est légère, nonchalante, cruelle. On joue, on ment, on s’ennuie, on souffre. Un jour, dans un mois ou dans un an, ses personnages auront cessé d’aimer. Et ils seront à nouveau seuls. Oubliées l’amertume et la tristesse, ils repartiront à la chasse au bonheur.

—> Dans un mois, dans un an en livre de poche chez Amazon

 

Toxique

494

Lors de son hospitalisation après son accident de voiture de l’été 1957, Françoise Sagan reçut quotidiennement un succédané de la morphine, pendant trois mois. Après ces trois mois, elle dut passer quelques jours dans une clinique de désintoxication. Elle y écrivit ce journal.

—> Toxique en livre de poche chez Amazon

 

La petite robe noire et autres textes

495

On ne s’habille pas pour éblouir les autres femmes ou pour les embêter. Une robe n’a de sens que si un homme a envie de vous l’enlever, je dis bien l’enlever, pas l’arracher en hurlant d’horreur. Un homme ne vous aime pas pour une robe. Seulement, un jour, il vous réclamera aigrement  » cette robe bleue, tu sais  » (aux orties depuis deux ans), qu’il n’avait pas semblé voir. Les hommes se souviennent des robes, mais leur mémoire est sélective. Evitez les barboteuses.

—>  La Petite Robe noire et autres textes en livre de poche chez Amazon

 

Le lit défait

496

Lorsque Béatrice a quitté négligemment Édouard cinq ans plus tôt, elle l’a vite remplacé. Ce garçon, bien que séduisant, était très jeune et manquait d’avenir. Mais le voilà désormais auteur à succès, coqueluche du Tout-Paris et toujours aussi fou d’elle. Béatrice, la magnifique et féroce actrice de boulevard, retombe dans ses bras, étonnée de se souvenir encore de lui. Le beau couple qu’ils forment ne manque pas d’exciter les curiosités, chacun se demandant combien de temps il va durer. Et puis, un jour, Béatrice comprend qu’elle aime, pour la première fois. Elle aime Édouard. Françoise Sagan dépeint les sentiments amoureux avec une telle acuité, une telle vérité qu’on peut croire qu’elle décrit les propres mouvements de son cœur.

Sagan joue à l’apothicaire, extrait de l’essence de souffrance et laisse décanter la passion. Une expérience délicate pour un résultat inattendu, l’amour…

—> Le Lit défait en livre de poche chez Amazon

 

Un matin pour la vie et autres musiques de scènes

497

Un dimanche matin comme les autres, Nicole est tirée de son sommeil par le téléphone, fait étrange, si tôt un dimanche. Son amie lui apprend la fin du monde : un missile est lancé vers Paris. San Francisco et Léningrad sont déjà effacés de la carte. Il ne lui reste plus qu’une heure à vivre. Que fait-on dans ces cas-là ? À qui pense-t-on ? En plus du merveilleux « Musiques de scènes » sont rassemblées ici cinq nouvelles inédites : « Un matin pour la vie », « Histoire d’août », « Rupture », « Macho », « Menu ». Histoires courtes, croustillantes et drôles que Françoise Sagan sait si bien mettre en scène. Un pur délice.

—>  Un matin pour la vie et autres musiques de scènes en livre de poche chez Amazon

 

Un profil perdu

498

Ils sont à la fin de leur mariage. Alan et Josée, malheureux en amour, se rendent à un dîner au cours duquel Josée rencontre Julius A. Cram, milliardaire, respecté et craint de tous. Ce dernier se prend d’affection pour Josée et décide de l’aider à s’échapper de son mariage raté en lui offrant un studio et un travail passionnant. Il n’attend rien en échnage. La vie de Josée change radicalement, mais elle s’ennuie malgré tout…La gratuité existe-t-elle réellement? Josée en doute, et la vérité éclatera quand elle rencontrera enfin le grand amour…

 —> Un profil perdu en livre de poche chez Amazon

 

Château en Suède

499

Dans un château en Suède encerclé de neige, les Falsen, une famille légèrement psychopathe, reste prisonnière jusqu au printemps en compagnie d un hôte qui s est invité à l improviste. Entre vrais et faux cadavres, la châtelaine désoeuvrée s’amuse à séduire un cousin transi de froid et d’amour, sous le regard complice de son mari bourru et de son frère incestueux. À partir d une intrigue classique de vaudeville, Château en Suède bascule vers la comédie de moeurs spirituelle et nuancée, décrivant les rêves d’amour et d’argent de générations opposées. Dans ce style faussement léger qui la caractérise, où l humour l emporte toujours sur la mélancolie, Françoise Sagan y réinvente le marivaudage moderne.

—> Château en Suède en livre de poche chez Amazon

Un chagrin de passage

500

Cancer des poumons… Le médecin est formel. Dans six mois, Matthieu Cazavel – quarante ans, architecte – sera mort et enterré… Cruauté suprême, septembre a aujourd’hui des allures estivales et Paris resplendit. Dès cet instant, Matthieu décide de démêler l’écheveau de sa vie. Aussi, se tourne-t-il naturellement vers les femmes qui ont  » peuplé  » son existence : Sonia, sa ravissante et stupide maîtresse ; Hélène, l’épouse dont il s’est éloigné depuis longtemps ; Mathilde, la seule femme qu’il ait vraiment aimée et qui pourra peut-être modifier la piètre image qu’il a soudain de lui-même…

—> Un chagrin de passage en livre de poche chez Amazon

 

De guerre lasse

501

Charles Sambrat n’aimait pas la guerre. En mai 1942, il dirigeait tranquillement son usine dans le Dauphiné et meublait ses loisirs d’aventures faciles. Jérôme, son ami, son complice, son contraire, luttait contre les nazis, organisait des filières d’évasion. Son arrivée à l’improviste, en compagnie d’Alice, belle et dévorée d’angoisse, va jeter Charles dans une autre vie. Il lui faudra conquérir Alice qui a provoqué chez lui un amour total, la protéger lorsqu’elle devra prendre les plus grands risques dans le réseau que dirige Jérôme et l’arracher à la jalousie et à la fureur de son ami. C’est dans la tragédie de la guerre une comédie à trois personnages – trois portraits inoubliables – où Françoise Sagan met à l’amour un A majuscule tout en sachant que le petit «h» de l’histoire détermine tout.

—> De guerre lasse en livre de poche chez Amazon

 

Un sang d’aquarelle

502

Paris, 1942. Constantin von Meck, metteur en scène allemand qui a fait l’essentiel de sa carrière à Hollywood, tourne un film pour la U.F.A. Il ironise sur ses compatriotes, s’insurge contre les brutalités policières, tente de sauver deux techniciens juifs, est révolté par une scène de torture, mais il ne remet fondamentalement en cause ni l’Allemagne nazie, ni la collaboration, ni sa propre attitude. Il aime la vie et les femmes – surtout la sienne, la belle Wanda. Il aime les hommes, les personnages extravagants et le rire. Séduisant, bruyant, drôle lui-même, il avoue pourtant avoir du «sang d’aquarelle». Il lui faudra la révélation de l’horreur devant laquelle, d’abord, il recule pour affronter finalement son destin, au terme d’une existence placée sous le double signe de la comédie et de la tragédie.

—> Un sang d’aquarelle en livre de poche chez Amazon

 

Les merveilleux nuages

503

Josée a épousé Alan parce qu’il était beau, américain, riche, et qu’elle l’aimait. Mais aujourd’hui, dans le farniente et le désastre de leur séjour en Floride, elle découvre ses névroses, sa jalousie maladive, son alcoolisme, et le jeu pervers dans lequel il l’entraîne. Aime-t-elle cet homme trop fragile qui menace de se tuer si elle le quitte ? Comment lui échapper ? Comment poursuivre ce  » cauchemar tendre « , mettre fin à cette histoire épuisante ? Josée saisit alors le premier prétexte pour rentrer à Paris…Les êtres s’entredévorent. Françoise Sagan montre une femme en lutte contre le vampirisme moral et physique d’un faible. Si elle n’y prend pas garde, il sera trop tard.

—>  Les merveilleux nuages en livre de poche chez Amazon

 

Le garde du coeur

504

L’accident se produit de nuit, sur une route côtière de Santa Monica. Sans raison apparente, un jeune homme se jette sous les roues de la Jaguar de Dorothy Seymour, scénariste hollywoodienne, que conduit Paul, son amant et ami. Dorothy, qui a dépassé la quarantaine, est une femme libre, gaiement amorale et sans illusions sur tous les plaisirs de la vie. Elle décide d’installer le jeune blessé chez elle. Cet étrange Lewis lui voue bientôt une adoration exclusive. Sous les yeux tolérants et étonnés de Paul, une relation amoureuse ambiguë naît entre ces deux êtres. Peu à peu, Dorothy laisse Lewis envahir agréablement sa vie. Mais la situation commence à se compliquer lorsque ce dernier, pris d’une sorte de folie protectrice, entend éliminer, par tous les moyens, tous ceux qui pourraient nuire à sa bienfaitrice…

—> Le garde du coeur en livre de poche chez Amazon

Bonjour New York, suivi de Maisons louées

505

New York, Capri, Naples, Venise, Cuba, Jérusalem… autant de destinations d’écrivains, de milliardaires, d’assoiffés de vie et d’imprévus. De ces villes mythiques, Françoise Sagan rapporta des tableaux saisissant d’une plume vive et légère l’esprit de chaque lieu. La retrouver avec ces petits carnets de voyage est un pur bonheur.
Bonjour New York rassemble quatre reportages de Françoise Sagan, écrits en 1956 pour le magazine Elle. Maisons louées réunit des articles publiés dans L’Egoïste, L’Express, Elle, Vogue, Senso ou encore Le Monde.
—> Bonjour New York : Suivi de Maisons louées en livre de poche chez Amazon

 

Le chien couchant

506

À Cardin, petite ville du Nord, Gueret emprunte chaque soir le même chemin pour rentrer de l’usine et, chaque soir, c’est le même chien qui l’accompagne jusqu’à sa pension. Ce chien serait son unique compagnon s’il n’y avait Nicole, jeune ouvrière qui rêve de mariage. Nicole est désirable et attentionnée, mais tellement frivole que Gueret lui préfère Maria, sa logeuse quinquagénaire. Hélas, celle-ci ne lui exprime qu’indifférence et mépris ; jusqu’au jour où un meurtre sanglant est commis. Maria a tôt fait de prendre son piètre locataire pour l’auteur du crime. Elle le regarde enfin. Bien plus, elle le respecte et l’admire, et Gueret, trop heureux d’avoir ses faveurs, ne cherchera pas à la détromper. De ce jeu de dupes, un seul témoin : le fidèle chien couchant.

—> Le Chien couchant en livre de poche chez Amazon

 

La laisse

507

Peut-on s’approprier l’objet de son amour, l’emprisonner, le tenir à sa merci ?Vincent étouffe depuis des années auprès de sa femme Laurence, grande bourgeoise fortunée, intelligente sans esprit, belle sans charme, passionnée sans tendresse. Lui est musicien sans ambition mais non sans talent. Seule sa faiblesse lui permet de supporter sa captivité. Mais un jour, sous ses doigts de pianiste, naît une mélodie qui le rend riche et célèbre dans le monde entier. Libre ? Pas pour longtemps, car la geôlière ne lâche pas sa proie…

—> La laisse en livre depoche chez Amazon

 

Le régal des chacals

508

Ce Carnet propose les commentaires et réflexions de F. Sagan sur des sujets d’actualité de l’époque (guerre d’Algérie, élections législatives, Gorbatchev un chef d’État singulier, etc.), des questions de société (SOS médecin appelé pour remédier à la solitude profonde de certains, l’émouvant combat des infirmières, etc.), des problèmes plus personnels (sa consommation de médicaments, ses démêlés avec la justice relatifs à sa consommation de stupéfiants).

Avec fougue et sans détour, Sagan prend des positions et les défend sans ménagement. Elle livre ses points de vue avec fermeté et droiture, et, s’il convient, un brin d’humour.

 » Comme tous les Français, je contemple mon image et celle de mon ennemi dans ce miroir fabuleux, le sondage, qui cliquette et s’anime en permanence, un peu de la même façon que ces tableaux d’arrivage et de départ que l’on trouve dans les aéroports. « 

—> Le régal des chacals en livre de poche chez Amazon

 

Au cinéma

509

Soumise à son destin de flashes, de star et de bête curieuse, mais plus soumise encore à son instinct d’animal femelle parfaitement libre de son sang et de ses impulsions, telle était Brigitte Bardot. C’est alors qu’on tenta de lui imposer des devoirs. Ayant tous les droits païens : choisir, apprécier, aimer, quitter. On tenta de lui imposer des devoirs chrétiens :  » travailler, épouser, aimer son métier, élever, etc. « . Elle ne s’y trompa pas, elle refusa. Elle prit les droits naturels de sa beauté, de sa nature, et refusa les faux devoirs avec une belle énergie de guéparde. On la dota d’hommes qu’elle rejeta un jour, de rôles qu’elle se borna à interpréter, de malaises qu’elle se refusa à ressentir ouvertement.

—> Au cinéma en livre de poche chez Amazon

 

Un certain regard

510

J’ai porté ma légende comme une voilette. Ce masque délicieux, un peu primaire, correspondait chez moi à des goûts évidents : la vitesse, la mer, minuit, tout ce qui est éclatant, tout ce qui est noir, tout ce qui perd, et donc permet de se trouver. Car on ne m’ôtera jamais de l’idée que c’est uniquement en se colletant avec les extrêmes de soi-même, avec ses contradictions, ses goûts, ses dégoûts, ses fureurs, que l’on peut comprendre un tout petit peu, oh, je dis bien un tout petit peu, ce que c’est que la vie. En tout cas, la mienne.

—> Un certain regard en livre de poche chez Amazon

 

Derrière l’épaule

511

Comme si sa biographie se confondait avec la liste de ses romans, l’idée est venue à Françoise Sagan de se promener dans le paysage de son œuvre. Idée amusante et parfois cruelle qui l’entraîne dans une flânerie mélancolique à travers  » profils perdus « ,  » chagrins de passage « ,  » lits défaits  » et  » bleus à l’âme « .Au hasard de la lecture, surgissent des moments de temps retrouvé :  » le charmant petit monstre  » de Cajarc, les années Saint-Germain-des-Prés, ses amours, ses maisons, ses voyages.Voyages autour d’elle-même, en somme, pages confidentielles traversées de fous rires qui nous rapprochent encore d’un écrivain que nous admirons. Mieux : d’une personne que nous aimons.

—>  Derrière l’épaule en livre de poche chez Amazon

 

Avec mon meilleur souvenir

512

Françoise Sagan n’a voulu se souvenir que des moments heureux et que des gens qu’elle a aimés. C’est ce qui rend ce livre si sympathique et ce qui a fait son succès auprès du public et de la critique. Billie Holiday, Orson Welles, Jean-Paul Sartre, Carson McCullers, Marie Bell, Rudolf Noureev, Tennessee Williams… Autant de portraits et d’histoires inoubliables.

—>  Avec mon meilleur souvenir en livre de poche chez Amazon

 

… Et toute ma sympathie

513

Suite au roman Avec mon meilleur souvenir. Recueil de souvenirs, de rencontres, de sentiments, on y croise Ava Gardner, Catherine Deneuve ou Mikhaïl Gorbatchev, un texte sur Cajarc, le village natal de Sagan, un sur le rire, on y trouve une lettre de rupture.
Le titre est inspiré d’une bourde de la romancière qui, lors de son premier voyage aux États-Unis, dédicaçait ses livres avec la mention « with all my sympathies », faux-ami anglais qui, en français, se traduirait par « avec toutes mes condoléances ».
Beaucoup de critiques ont considéré ces deux livres — Avec mon meilleur souvenir, …Et toute ma sympathie — comme les meilleurs de Sagan.

—> … Et toute ma sympathie chez Amazon

 

Je ne renie rien

514

« Si tout était à recommencer, je recommencerais bien sûr, en évitant quelques broutilles : les accidents de voiture, les séjours à l’hôpital, les chagrins d’amour. Mais je ne renie rien. » Sous forme d’une conversation à bâtons rompus, cet ouvrage rassemble des extraits des très nombreux entretiens que Françoise Sagan a donnés entre 1954 (date de la parution de Bonjour Tristesse) et 1992 dans une trentaine de journaux, avec des journalistes aussi différents que Philippe Bouvard, Serge July ou Josyane Savigneau. Le lecteur, sous le charme de cette conversation entre confidences et mots d’esprit y trouvera toujours un plaisir délicieux.

—>  Je ne renie rien en livre de poche chez Amazon

 

Oeuvres de Françoise Sagan

515

Cinquante ans après, la petite musique de Bonjour Tristesse, que l on retrouvera dans les autres romans de Sagan, chante toujours aussi délicieusement à nos oreilles. Un retour dans les années 1950 et 1960 toujours à la mode.

—> Oeuvres de Françoise Sagan chez Amazon