custom-header

Charles Darwin

Charles Darwin

334 Apr

 

  Les livres de Charles Darwin sur Amazon

 

 

L’origine des espèces

 

335 Apr

 

La publication de L’Origine des espèces, en 1859, a marqué une révolution intellectuelle comparable à celle qui est associée aux noms de Copernic et Galilée. En proposant une théorie de la  » descendance avec modification  » et de la  » sélection naturelle « . Darwin apportait des réponses aux questions qui préoccupaient les naturalistes de son époque. Le caractère radical de ces réponses aussi bien que les problèmes qu’elles laissaient en suspens ont alimenté d’emblée polémiques et controverses. De là les ajouts et les digressions qui, au gré des six éditions successives de l’œuvre, en vinrent à obscurcir le propos d’origine. En élaguant la traduction d’Edmond Barbier de ce qui ne figurait pas dans l’édition de 1859 et en y rétablissant ce qui en avait disparu, le présent volume permet au lecteur francophone de retrouver cette œuvre dans sa fraîcheur initiale.

 

—> L’origine des espèces : Au moyen de la sélection naturelle ou la préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie chez Amazon en livre de poche

 

L’origine des espèces

 

336 Apr

 

Cette nouvelle traduction part du constat suivant : il y a des différences majeures entre la première édition de L’Origine des espèces, parue en 1859, et la 6e édition parue en 1872. Après avoir longtemps privilégié la dernière édition, le public anglophone lit désormais la première depuis maintenant plus d’un demi-siècle. Or, on ne dispose pas à ce jour d’une bonne traduction française de ce texte sur l’importance de laquelle les spécialistes s’accordent aujourd’hui : « la version qui a ébranlé les bases du monde », selon Ernest Mayr (1964). Il s’agit donc ici de la première traduction moderne de l’édition initiale de L’Origine, assortie de notes qui permettent de décoder les nombreuses références implicites de Darwin, en rendant accessible au public français une grande partie des nouvelles découvertes faites dans les manuscrits du naturaliste anglais.

 

—> L’origine des espèces : Texte intégral de la première édition de 1859 chez Amazon

 

L’expression des émotions chez l’homme et chez les animaux

 

337 Apr

 

Pourquoi haussons-nous les épaules ? Pourquoi remuent-ils la queue? Pourquoi fronçons-nous les sourcils lorsque nous sommes en colère et faisons-nous la moue lorsque nous sommes tristes plutôt que l’inverse ? Quelle est la différence entre culpabilité et honte ? Ce livre serait extraordinaire même s’il n’avait répondu qu’à ces questions en 1872. Mais il a aussi prouvé que l’esprit humain, pas simplement le corps, est un produit de l’évolution. Il a montré, au moment de l’apogée du racisme scientifique, que les races humaines sont fondamentalement semblables, en devançant pratiquement toutes les sciences du comportement du XXe siècle, du développement de l’enfant et de la psychopathologie à l’ethnographie, l’éthologie, la science cognitive et ta neurophysiologie. Il a été le premier ouvrage scientifique à s’appuyer sur la photographie. C’est un livre captivant. Darwin a enrichi son argumentation de centaines d’observations pénétrantes, dont beaucoup sont formulées avec toute l’émotion et l’humour de la grande littérature. Cette édition est aujourd’hui aussi fraîche et stimulante pour l’esprit qu’elle l’était il y a plus d’un siècle.

 

—> L’expression des émotions chez l’homme et les animaux chez Amazon en livre de poche

 

Journal de bord du voyage du Beagle

 

338 Apr

 

Traduit ici en français pour la première fois, le Journal de bord (Diary) de Charles Darwin est le premier document, demeuré longtemps inédit, qui relate, jour après jour, le voyage du jeune naturaliste autour du monde à bord du trois-mâts barque d’exploration le Beagle. Commencé le lundi 24 octobre 1831 à Plymouth, ce récit s’achèvera, presque cinq ans plus tard, le dimanche 2 octobre 1836 à Falmouth, après un périple au cours duquel le futur réformateur de l’histoire naturelle et auteur de la théorie de la filiation des espèces expliquée par la sélection naturelle aura acquis une provision de spécimens, d’observations, de connaissances positives et de doutes qui constituera le socle et le ferment de sa grande théorie phylogénétique.
Matrice du futur Journal de recherches (le fameux Voyage d’un naturaliste autour du monde) qui paraîtra en 1839, le Journal de bord est en premier lieu le récit de cette navigation, tour à tour éprouvante et émerveillée, et de son alternance avec les longues expéditions terrestres (Cap-Vert, Brésil, Uruguay, Argentine, Chili continental et Terre de Feu, Falkland, Chiloé, Galápagos, Tahiti, Nouvelle-Zélande, Australie, Tasmanie, îles Keeling, île Maurice, Cap de Bonne-Espérance, Sainte-Hélène, Ascension, Açores) qui furent pour Darwin l’occasion d’étudier tout ce qui, depuis la géologie, essentielle à ses yeux, jusqu’aux hommes, le conduira à douter de la véridicité de la Bible et du bien-fondé de son autorité sur l’enseignement des sciences de la terre et de la vie.
La vibrante condamnation de l’impardonnable barbarie de l’esclavage et du progressif anéantissement des peuples autochtones est l’une des grandes leçons morales du Journal de bord. Dans une longue préface et des annexes soucieuses de compléter et de rectifier parfois les données avancées par les sources anglo-saxonnes, Patrick Tort, poursuivant un dialogue depuis longtemps amorcé avec le commandant de marine Claude Rouquette, montre comment le jeune Darwin, au cours de son immense voyage de découverte, affermit déjà les bases de ce qui forgera plus tard chez lui, notamment dans La Filiation de l’Homme, la notion cruciale de « civilisation ».—> Journal de bord (diary) du voyage du Beagle (1831-1836) chez Amazon
 
 
L’autobiographie
 

339 Apr

 

Comment un jeune bourgeois victorien, plutôt paresseux et porté sur la chasse, en est-il venu à révolutionner la biologie avec sa théorie de l’évolution des espèces ? Cette brève autobiographie, écrite à l’intention de ses enfants sur le ton de la confidence, est le texte le plus intime et le plus révélateur qu’ait laissé Charles Darwin. S’y mêlent son voyage autour du monde et ses problèmes de santé, son mariage et les débats suscités par sa théorie, les autoportraits du gamin espiègle etdu vieux sage respecté, ainsi que le drame d’une foi religieuse désorientée par le hasard des lois naturelles. Cette édition, première traduction française exhaustive du travail de Nora Barlow, petite fille de Charles Darwin, complète l’autobiographie de nombreux documents essentiels, et fait la part des
ajouts et suppression qui ont affecté ce texte justement célèbre.

 

—> L‘Autobiographie chez Amazon en livre de poche

 
 
 
L’instinct
 

340 Apr

 

Ce texte à caractère « inédit » constitue la part « psychologique » des écrits de Darwin que celui-ci donna à son élève John Romanès, lorsqu il rédigea son livre sur L Origine des espèces. Le texte fut publié de façon « confidentielle » à Londres en 1884, puis oublié et récemment redécouvert. Il est en définitive l un des premiers textes (sinon le premier) d éthologie, décrivant le comportement instinctuel, et appris, des espèces animales.
Ce livre paraît au début 2009, déclarée « année Darwin ». Il accompagnera de nombreux autres ouvrages et doit pouvoir être à cette occasion « mis en vitrine ».

—> L’Instinct chez Amazon en livre de poche

 
 
Ecrits intimes
 

341 Apr

 

Le choix de textes personnels que nous présentons ici permet de saisir, aux moments cruciaux de sa vie, la personnalité de Darwin, savant plein d’humour et de douceur. De la lettre qu’encore étudiant il envoie à son père, pour obtenir l’autorisation de partir en voyage, jusqu’aux notes prises alors qu’il est devenu père de famille, le théoricien controversé de l’évolution se montre un parfait exemple de gentleman. Avant de se marier, il dresse un tableau où il mesure le pour et le contre. Après le mariage, il correspond avec sa femme qui veut sauver son âme du risque de l’athéisme… L’intérêt de ces textes n’est pas seulement de faire mieux connaître un individu, mais aussi d’engager l’écriture dans une zone frontière, là où la science rencontre l’intime. Car la curiosité scientifique de Darwin est également tournée vers lui-même, ou vers les êtres qu’il aime et qui l’entourent au quotidien. Du premier départ en voyage (1831) jusqu’à l’observation patiente et attendrie du développement de ses enfants (1859), les documents intimes permettent de suivre comment le savant devint progressivement lui-même.

 

—> Ecrits intimes chez Amazon en livre de poche

 
 

Laisser un commentaire