custom-header

François Mauriac

François Mauriac

739 Apr

 

 Les livres de François Mauriac chez Amazon

 

Thérèse Desqueyroux

740 Apr

La justice, c’est une chose ; la vengeance, c’en est une autre. Thérèse a voulu empoisonner son mari, elle a échoué, et le scandale a été étouffé : on ne joue pas avec l’honneur d’une famille si respectable. Mais ce qui se passe après, c’est bien pire que toutes les condamnations. Son mari se fait son juge, son bourreau, et décide de la séquestrer purement et simplement. Il ne peut pas la supprimer, il ne peut pas non plus la souffrir. Il peut en revanche l’enfermer. Ce sera l’occasion pour Thérèse de penser à son geste, puisque de toute façon elle n’a plus que ça à faire…

Celui que l’on désigne souvent comme le chef de file des écrivains catholiques a bien des comptes à régler avec la foi et la morale : chacun de ses romans repose la question du bien et du mal, dans une société de plus en plus torturée et de plus en plus noire, à l’image du coeur des hommes. Thérèse Desqueyroux n’échappe pas à la règle, et l’enfermement de l’héroïne donne lieu à certaines des plus belles pages de François Mauriac.

—> Thérèse Desqueyroux chez Amazon en livre de poche

 

La fin de la nuit

741 Apr

« Je n’ai pas voulu donner dans La Fin de la nuit une suite à Thérèse Desqueyroux, mais le portrait d’une femme à son déclin, que j’avais peinte déjà du temps de sa jeunesse criminelle. Il n’est aucunement nécessaire d’avoir connu la première Thérèse pour s’intéresser à celle dont je raconte ici le dernier amour. »

—> La Fin de la nuit chez Amazon en livre de poche

 

Le noeud de vipères

742 Apr

De la haine, de la colère, de l’aigreur : voilà tout le fiel dont dégouline le coeur du vieil homme qui meurt, et qui décrit celui-ci comme un « noeud de vipères […] saturé de leur venin ». Vingt-trois ans de haine silencieuse qui éclate dans la lettre qu’il laisse à sa famille : l’heure est venue de régler les comptes. D’accuser et de punir : vingt-trois ans plus tôt donc, il avait cru faire un mariage d’amour avec Isa, demoiselle Fondaudège, en même temps qu’il accédait enfin à la reconnaissance sociale. Mais très vite, Isa l’avait détrompé : elle avait épousé l’argent, et non l’homme. De là était née une haine permanente et indélébile : toute sa vie, il avait abominé chacun des membres de cette famille, jusqu’à ses propres enfants, qui le lui avaient bien rendu. Et à présent, il allait leur faire payer toutes ces années, en les privant de l’héritage sans lequel ils ne pourraient pas vivre.

Récit d’une vengeance, récit d’une âme noire : Mauriac nous livre une fascinante autopsie du coeur humain.

—> Le Noeud de vipères chez Amazon en livre de poche

 

Le baiser au lépreux

743 Apr

Jean Péloueyre est riche, mais d’une laideur peu soutenable. Or voici que pour des raisons pécuniaires on arrange son mariage avec la jolie Noémie d’Artiailh. Les deux jeunes époux vont connaître un conflit parallèle, lui entre son amour et la conscience de sa laideur, elle entre son désir d’être une authentique épouse chrétienne et sa répugnance physique pour le mari qu’on lui a imposé. Paru en 1922, Le Baiser au lépreux fit scandale et imposa l’univers mauriacien, où les turpitudes cachées des familles bourgeoises se mêlent aux thèmes du romancier chrétien. Il marque le début d?une sériede chefs-d’oeuvre, qui culminera avec Thérèse Desqueyroux et Le Noeud de vipères.

—> Le Baiser au lépreux chez Amazon en livre de poche

 

Le sagouin

744 Apr

Il semble que François Mauriac ait mis le meilleur de son art dans cette cruelle peinture d’une famille de hobereaux du Sud-Ouest dont l’héritier,. un pauvre homme dégénéré, s’est mésallié en épousant une jeune fille qui n’a pu résister au désir de quitter son milieu bourgeois et de devenir baronne. De cette union mal assortie est né un fils, Guillou. Nous suivons le calvaire de cet enfant, si disgracié physiquement, si sale, si arriéré que sa mère ne l’appelle que « le Sagouin ». Nous le verrons aussi tout près peut-être du salut parce que quelqu’un, l’instituteur du village, le traite en être humain. Victime de la haine de sa, mère à qui il ne rappelle que d’odieux souvenirs, victime des préjugés du village, le pauvre Guillou entraînera son faible père dans la tragédie.

Cette « sombre et parfaite nouvelle » – le mot est de Robert Kemp – est un récit d’une grande intensité qui évoque un monde de haine et de souffrance avec une remarquable sobriété de moyens et un art achevé.

—> Le Sagouin chez Amazon en livre de poche

 

Le désert de l’amour

745 Apr

Un soir, dans un bar, Raymond Courrèges retrouve par hasard Maria Cross, une femme à laquelle, adolescent, il a témoigné une passion ardente et maladroite, qu’elle a repoussée. Dans les souvenirs de Raymond, que le visage de Maria fait ressurgir, nous découvrons bientôt d’autres ombres, d’autres blessures, telle la rivalité équivoque d’un père et d’un fils pour une même femme.C’est à quarante ans que François Mauriac publia ce roman, constat désabusé de la stérilité des passions humaines, illustration mélancolique, dans le Paris noceur des années 1920, du thème pascalien de la misère de l’homme sans Dieu. « Le Désert  de l’amour, devait-il écrire, c’est le roman de mon renoncement. Ce pourrait être le titre de mon oeuvre entière. »

—> Le Désert de l’amour chez Amazon en livre de poche

 

Génitrix

746 Apr

Mathilde Cazenave morte, sa belle-mère jubile : elle va pouvoir reconquérir totalement son fils bien-aimé. Félicité a tort de se réjouir trop vite, car, sur le visage apaisé de la jeune morte, Fernand entrevoit ce qu’aurait pu être le bonheur avec Mathilde. Qui l’a empêché de s’entendre avec elle, sinon sa mère ? Vieil enfant égoïste et gâté, il se retourne alors contre cette « genitrix » coupable de l’avoir trop choyé. Défaite temporaire dont François Mauriac analyse les phases avec une lucidité sans complaisance dans ce roman âpre et poignant, une de ses oeuvres les plus célèbres.

—> Génitrix chez Amazon en livre de poche

 

Le Mystère Frontenac

747 Apr

Pour Blanche Frontenac, restée veuve avec cinq enfants, le bonheur personnel n’existe pas. La seule chose essentielle est d’agir en vue du bien commun et dans l’intérêt de la famille. Quand le moment sera venu, Jean-Louis, le brillant aîné, obéira aux mêmes liens puissants du sang. Malgré des aspirations différentes, il reprendra l’affaire familiale, deviendra le maître de la fortune afin de protéger les cadets et de maintenir à jamais le mystère Frontenac.

—> Le Mystère Frontenac chez Amazon en livre de poche

 

Les anges noirs

750 Apr

A propos des Anges noirs (1936), une revue pieuse demandait qu’on ne le mette pas entre toutes les mains, « parce qu’il pourrait troubler les âmes pures et candides ». Gabriel Gradère, jeune homme séduisant et cynique, livre à l’abbé Forcas le récit de ses pires méfaits. Roman d’apprentissage à la première personne, relatant la vie de Gabriel depuis l’enfance. Le séminaire. Une jeunesse débauchée. Et le déclin de la vie, quand il rencontre Forcas, prêtre de campagne à l’âme généreuse et bienveillante. Ces deux hommes que tout oppose se rencontrent, se découvrent, se comprennent. Loin de tout manichéisme, François Mauriac se promène en équilibriste à la frontière improbable du bien et du mal.

—> Les anges noirs: roman chez Amazon en livre de poche

 

Un adolescent d’autrefois

751 Apr

L’étouffoir… Ce n’est pas seulement cette lande qui sent le pin brûlé. Maltaverne et ses deux mille hectares, ses papillons cloués à la résine des arbres… C’est aussi cette force obscure qui saisit les êtres, les incendie…

Alain est l’héritier de ce domaine. Il aime Marie, du moins la désire. Mais elle n’a pas de dot et, quand on s’appelle Alain Gajac, on ne se commet pas avec une employée de librairie.

Madame Gajac, sa mère, ne rêne que stères de bois et bourgeoisie bien pensante… Ses fantômes, qui les connaît ? Quant à Jeannette, cette innocente, elle est déjà fauchée avant même que d’être en fleur. Alain sait qu’on la lui destine. Il l’a surnommée « le pou » …

Malaise, mal d’aimer… À Maltaverne, le drame couve, exacerbé par le ciel brûlant des Landes. Car tous, à commencer par cet adolescent d’autrefois, ont oublié une chose : vivre…

—> Un Adolescent d’autrefois chez Amazon en livre de poche

 

Bloc-notes – Tome 1

752 Apr

Avec Dieu et la littérature, la politique était pour l’écrivain et éditorialiste emblématique de L’Express un pilier de l’existence. Il la traitait en philosophe et en visionnaire, intraitable mais optimiste.

—> Bloc-notes, tome 1 : 1952-1957 chez Amazon en livre de poche

 

Bloc-notes – Tome 2

753 Apr

—> Bloc-notes, tome 2 : 1958-1960 chez Amazon en livre de poche

 

Bloc-notes – Tome 3

753 Apr

—> Bloc-notes, tome 3 : 1961-1964 chez Amazon en livre de poche

 

Bloc-notes – Tome 4

755 Apr

—> Bloc-notes, tome 4 : 1965-1967 chez Amazon en livre de poche

 

Bloc-notes – Tome 5

756 Apr

—> Bloc-notes, tome 5 : 1968-1970 chez Amazon en livre de poche

 

Vie de Jésus

757 Apr

Ce livre date de 1936. C’est donc un livre du  » jeune Mauriac « . Il est entré dans  » Livre de vie  » en 1961, au titre de n°1 de la collection. C’est un livre qui n’a cure d’exégèse scientifique, historique et critique : Mauriac se place avant tout sur le terrain de la méditation spirituelle, du sens spirituel de l’évangile, qu’il suit pas à pas. Ce livre est autant le témoignage d’un croyant que le texte d’un écrivain, avec les fulgurations de la foi et de l’art d’écrire que Mauriac possédait de façon native. Son livre est fait pour  » troubler les consciences endormies « , comme il dit. De ce point de vue, c’est parfaitement réussi.

—> Vie de Jésus chez Amazon en livre de poche

 

Oeuvres romanesques

749 Apr

Tante Zulnie / Le Baiser au lépreux Genitrix / Le Désert de l’amour / Thérèse Desqueyroux / Thérèse chez le docteur / Thérèse à l’hôtel / Destins / Le N?ud de vipères / Le Mystère Frontenac / Les Anges noirs / Le Rang / Conte de Noël / La Pharisienne / Le Sagouin.

—> Oeuvres romanesques, 1911-1951 chez Amazon

 

Correspondances intimes

748 Apr

« Vos lettres, disait Chardonne à Mauriac, sont vous-même plus que tout. » On y rencontre en effet le premier mouvement de la pensée aussi bien que la profondeur d’une lumineuse intelligence, les élans d’une âme sans cesse en éveil, les émotions du moment, la colère, la passion, l’ironie cinglante, la chaleur de l’amitié, l’ambiguïté des sentiments, les doutes, la foi, et tous les combats auxquels cet infatigable polémiste fut mêlé.

Adressée aux grands de son époque – de Maurice Barrès et Francis Jammes, ses parrains en littérature, au général de Gaulle, dont il fut l’ardent supporter jusqu’à la fin, sans oublier les nombreux amis de jeunesse, et l’essentiel des écrivains français, Montherlant, Valéry, Proust, Paulhan, Cocteau, Drieu La Rochelle, Gide ou Claudel, cette correspondance résume soixante années d’histoire littéraire et intellectuelle, inscrites en filigrane dans la vie ardente de cet éternel adolescent profondément amoureux de la vie, de la beauté des êtres, de la nature, et tiraillé entre des désirs multiples et parfois difficilement conciliables.
C’est réellement un « Mauriac par lui-même » que ces lettres nous révèlent, indispensable complément du Bloc-Notes et des Nouveaux Mémoires intérieurs pour mieux comprendre, et parfois même surprendre, dans sa vérité la plus intime, l’homme, le témoin capital, engagé corps et âme dans les combats majeurs de son temps, en se faisant le défenseur, lors de la guerre d’Espagne, sous l’Occupation, puis lors des guerres coloniales, des rebelles et des insoumis.
Réunie et présentée par Caroline Mauriac – l’épouse de Jean Mauriac, second fils de l’écrivain –, cette correspondance constitue un pan essentiel de l’oeuvre mauriacienne. Elle rassemble les deux volumes des Lettres d’une vie parus chez Grasset en 1981 et 1989, et plus d’une centaine de lettres inédites considérées jusqu’ici comme trop sulfureuses pour être publiées. Destinées aux quelques hommes qui ont beaucoup compté dans sa vie affective, elles confirment les véritables penchants du créateur des Anges noirs et du Désert de l’amour et laissent entrevoir les abîmes de tendresse dans lesquels il n’a cessé de se débattre.

—> Correspondance intime : Correspondance intime 1898 – juillet 1970 chez Amazon

 

La Pléiade

758 Apr

—> François Mauriac dans la Pléiade

 

 

 

 

Laisser un commentaire