Maisons d écrivains

Louis Aragon

1346 May

 

 

Les livres de Louis Aragon chez Amazon

 

Aurélien

1347 May

Dans cette chronique parisienne de l’entre-deux guerres, Aragon décrit la toute nouvelle société surréaliste. Aurélien, jeune homme sensible et oisif, fréquente les salons parisiens d’avant-garde, y côtoie les poètes, les actrices, les peintres qui ne sont autres que Picabia ou Cocteau. Au sein de ce microcosme insouciant et sans entraves, un amour irrésistible mais inavoué naît entre Aurélien et Bérénice, une jeune provinciale venue à Paris pour quelques jours. Malgré la séparation, leur passion ne se démentira pas malgré le temps et la distance qui les auront transformés tous deux. Dans ce roman, c’est Aragon poète que l’on retrouve, « le fou d’Elsa » laissant sa plume courir au gré d’un lyrisme profond et sobre inspiré par l’amour. Il a d’ailleurs bien volontiers reconnu la présence d’éléments autobiographiques dans son oeuvre, lui qui pourtant avouait : « L’art du roman, c’est de savoir mentir. » Quel plus noble et plus délicieux mensonge que ce roman d’amour ?

—> Aurélien chez Amazon en livre de poche

 

Poèmes

1348 May

Il est l’un des fondateurs du surréalisme. Poète de la lutte et de l’espérance, il a marqué le temps de l’Histoire, toujours soucieux des autres. Riche de tout l’héritage poétique français, Aragon chante avec ferveur l’amour, la fraternité, la merveille de vivre.

—> Poèmes chez Amazon en livre de poche

 

Le paysan de Paris

1349 May

Ce livre est né d’un sentiment inédit du paysage parisien. Comme un paysan ouvrant à tout de grands yeux, le poète nous apprend à voir d’un regard neuf les passages, les boutiques des coiffeurs à bustes de cire, les bains, les immeubles les plus ordinaires, les affiches, les extraits de journaux, semblables aux collages des peintres. Deux morceaux célèbres du livre, Le Passage de l’Opéra et Le Sentiment de la nature aux Buttes-Chaumont donnent l’éveil à «la lumière moderne de l’insolite». Deux autres textes essentiels du Paysan de Paris : Préface à une mythologie moderne et Le Songe du paysan, en sont à la fois l’introduction et la conclusion, le point de départ et le point d’arrivée d’une pensée prise dans sa variation.

—> Le Paysan de Paris chez Amazon en livre de poche

 

Elsa

1350 May

Ce poème d’Aragon est un « roman achevé », au sens où l’on dit qu’une œuvre est achevée ; c’est un roman en ce qu’il raconte une aventure du cœur. L’amour, l’expérience, la réflexion sur la vie en constituent les thèmes. Un Roman de la Rose.Et comme le Roman de la Rose, difficile à analyser, car sa signification est multiple, et la Rose ici, de l’aveu de l’auteur, indescriptible. Peut-être le lecteur en trouvera-t-il la clef dans les épigraphes au poème, l’une tirée du Gulistan ou L’Empire des Roses, de Saadi, l’autre de Roses à crédit, roman d’Elsa Triolet.Le thème de la Rose, commun à nos poètes médiévaux et à ceux de l’Orient, ne semblera aucunement d’apparition fortuite au cœur du poème que voici, à condition de se rappeler qu’Elsa voit le jour en même temps que ces Roses à crédit.

—> Elsa chez Amazon en livre de poche

 

Les beaux quartiers

1351 May

Ce roman est l’histoire de deux frères, Edmond et Armand Barbentane. Le premier devra sa fortune à l’abandon qu’un homme riche lui fait de sa maîtresse. Armand, lui, abandonnant les siens, est devenu ouvrier dans une usine de Levallois-Perret : son avenir s’en trouvera changé. Ce roman est le second du Monde réel qu’inaugurait Les Cloches de Bâle.

—> Les Beaux Quartiers chez Amazon en livre de poche

 

Les voyageurs de l’Impériale

1352 May. 22

De l’Exposition de 1889 à la guerre de 1914, ce roman fait la chronique d’un quart de siècle de la vie des Français, autour de Pierre Mercadier, professeur d’histoire, qui quittera sa femme et ses enfants pour mener une vie lointaine. Il reparaîtra à la veille de la guerre de 14, pour mourir à demi paralysé. Son fils, Pascal, portera les armes pendant quatre ans et trois mois, croyant par cela faire que son propre enfant n’y soit jamais soumis.

—> Les Voyageurs de l’Impériale chez Amazon en livre de poche

 

Les Poètes

1353 May

Ce poème de plus de 200 pages est sans précédent dans l’œuvre d’Aragon. Il a essentiellement pour sujet le secret de la création poétique aussi bien chez des poètes imaginaires que chez les poètes nommés, et chez l’auteur lui-même.

—> Les Poètes chez Amazon en livre de poche

 

Le roman inachevé

1354 May

Ce poème s’appelle « Roman » : c’est qu’il est un roman, au sens ancien du mot, au sens des romans médiévaux ; et surtout parce que, malgré le caractère autobiographique, ce poème est plus que le récit – journal ou mémoires – de la vie de l’auteur, un roman qui en est tiré.Il faut le lire dans le contexte de l’œuvre d’Aragon. Il s’agissait ici d’éviter les redites : on n’y trouvera pas le côté politique des Yeux et la Mémoire ou les heures de la Résistance de La Diane française ou du Musée Grévin. Le domaine privé, cette fois, l’emporte sur le domaine public. Même si nous traversons deux guerres, et le surréalisme, et bien des pays étrangers.Poème au sens des Yeux et la Mémoire, ce Roman inachevé ne pouvait être achevé justement en raison de ces redites que cela eût comporté pour l’auteur. Peut-être la nouveauté de ce livre tient-elle d’abord à la diversité des formes poétiques employées. Diversité des mètres employés qui viendra contredire une idée courante qu’on se fait de la poésie d’Aragon.Il semble que, plus que le pas donné à telle ou telle méthode d’écriture, Aragon ait voulu marquer que la poésie est d’abord langage, et que le langage, sous toutes ses formes, a droit de cité dans ce royaume sans frontières qu’on appelle la poésie.Plus que jamais, ici, l’amour tient la première place.

—> Le Roman inachevé chez Amazon en livre de poche

 

Les cloches de Bâle

1355 May

Les Cloches de Bâle constituent le premier volume de la grande entreprise romanesque, Le Monde Réel.Trois femmes en sont les figures dominantes : Diane, la demi-mondaine ; Catherine Simonidzé, jeune Géorgienne qui finit par abandonner les idées de l’anarchie pour se rapprocher du socialisme ; Clara Zetkin, la femme nouvelle.L’ouvrage doit son titre au célèbre congrès socialiste de Bâle qui s’est tenu presque à la veille de la première guerre mondiale.

—> Les Cloches de Bâle chez Amazon en livre de poche

 

Les yeux d’Elsa

1357 May

A la gloire de la femme aimée, Aragon, le dernier poète courtois, a composé ses plus merveilleux poèmes  » Ma place de l’étoile, à moi, est dans mon cœur, et si vous voulez connaître le nom de l’étoile, mes poèmes suffisamment le livrent.  » Pétrarque a chanté Laure, Ronsard Hélène, Lamartine, Elvire, c’est à Elsa qu’Aragon donne ses poèmes qui sont au nombre des plus beaux chants d’amour qu’un poète ait écrits. La présente édition intègre la préface que Louis Aragon rédigea en février 1942, ainsi que trois textes en prose particulièrement éclairants  » La leçon de Ribérac « ,  » La rime en 1940  » et  » Sur une définition de la poésie « . Les Yeux d’Elsa est l’une des œuvres majeures de la poésie française.

—> Les yeux d’Elsa chez Amazon en livre de poche

 

Blanche ou l’oubli

1358 May

Quand j’ai connu Blanche, elle portait un petit chapeau de feutre, cloche, très enfoncé, d’un feutre extraordinairement tendre, léger, mou, comme si ça lui avait fait quelque chose de coiffer Blanche.Elle aimait s’habiller en noir, elle s’asseyait d’une façon que n’avait personne, se penchait pour m’écouter, la joue sur la main, le coude sur le genou. Je lui avais dit : « Vous fumez ? », et elle avait éteint sa cigarette, non, c’était pure nervosité. C’est très drôle, cette petite fille, dès la première fois, dans un lieu avec de hautes lumières, un café tout en longueur, j’avais une idée tracassante, je ne pensais qu’à une chose, et Dieu sait ce que je pouvais dire ! Les mains m’en tremblaient, j’avais envie d’enlever son manteau, d’ouvrir sa robe… Pourquoi ?

—> Blanche ou l’Oubli chez Amazon en livre de poche

 

La Semaine Sainte

1359 May

Cette Semaine Sainte est celle du 19 au 26 mars 1815. Le débarquement de l’île d’Elbe a eu lieu et Bonaparte a déjà dépassé Lyon. Louis XVIII est en fuite. Une indescriptible cohue l’accompagne, une foule de gens qui courent aussi vite qu’ils le peuvent de Paris à Béthune. C’est la Maison du Roi, la cour, les dignitaires, des maréchaux, les troupes qui sont restées loyales.La France, encore une fois, se trouve partagée en deux. Il y a la France du passé qui fuit avec Louis XVIII, et celle du présent, ses aspirations, ses espoirs, qui regarde du côté de Napoléon. L’empereur est-il plus proche de la Révolution, plus proche du peuple que les Bourbons ? Un tel livre, un tel roman est impossible à résumer. C’est le tableau de tout un peuple à un tournant de son destin, c’est l’immense poème épique d’une société saisie au milieu de ses convulsions les plus caractéristiques. C’est une somme poétique, historique, romanesque, l’un des plus beaux livres d’Aragon.

—> La Semaine Sainte chez Amazon en livre de poche

 

Le Fou d’Elsa

1360 May

1492, où Grenade tombe aux mains des Chrétiens, est aussi l’année de la découverte des Indes Occidentales par Christophe Colomb, ainsi se font en même temps les comptes du passé et ceux de l’avenir. Les Maures d’Espagne, dont la langue ignore le futur, n’ont en fait plus de lendemain à attendre. Parmi eux se reflètent tous les schismes de l’Islam et se débat la question de l’origine du Mal. Cependant un vieillard, un chanteur de rues qu’on appelle le Medjnoûn, c’est-à-dire le Fou, s’y pose le double problème du temps et de l’avenir de l’homme, celui aussi de l’amour véritable et du couple dont l’heure n’est pas encore venue. L’avenir de l’homme est la femme, dit-il : dans la perspective de la femme de l’avenir, et d’après le nom de celle vers qui se tournent sa prière et son chant, il va s’imaginer le héros d’un « Medjnoûn et Elsa », à l’imitation du célèbre poème de Medjnoûn et Leïla, que vient d’écrire le Persan Djâmî. Le Fou d’Elsa a recours, de la prose au vers français, à toutes les formes intermédiaires du langage. L’imagination ici prend le masque de l’histoire et, réinventant Boabdil, dernier roi de Grenade, que les historiens calomnièrent, réhabilite celui qui prolongea de dix années le règne de l’Islam en Europe.

—> Le Fou d’Elsa chez Amazon en livre de poche

 

Le crève-coeur et le nouveau crève-coeur

1361 May

Rédigés pendant la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle il a été mobilisé, les poèmes du ‘Crève-coeur’ et du ‘Nouveau crève-coeur’ mêlent élans patriotiques et élans amoureux.

—> Le Crève-coeur – Le nouveau Crève-coeur chez Amazon en livre de poche

 

La Diane française

1362 May

Composés entre 1941 et 1944, ces poèmes sont indissociables des circonstances dans lesquelles ils furent écrits, publiés et diffusés. En effet, si certains ont été édités légalement, d’autres échappent à la censure de Vichy en paraissant dans des revues clandestines, sous des pseudonymes (François la Colère ou Jacques Destaing).

Avec ce recueil, le poète bat la  » diane  » et tente de réveiller les Français endormis, comme l’avait fait avant lui Victor Hugo dans Les Châtiments. Il prend également appui sur une tradition remontant aux troubadours de langue d’oc, qui faisaient alterner le parler clair, destiné aux témoins des événements, et le parler clos, réservé aux initiés. Dans l’un et l’autre cas, Aragon veut convaincre ses compatriotes d’entrer dans une lutte commune et juste qui mobilise  » toute sa lyre « .

—> La Diane française : Suivi de En étrange pays dans mon pays lui-même chez Amazon en livre de poche

 

Le mouvement perpétuel

1363 May

La belle insolence, l’insolence des poètes, la douloureuse fierté qui est la leur, c’est aussi leur courage : ils croient toujours, comme le croyait Breton en 1926, que chacun d’eux « a été choisi et désigné à lui-même entre mille pour formuler ce qui, de notre vivant, doit être formulé ». Aujourd’hui comme en 1926, ou même comme en 1932, au moment de ce qu’on a appelé l' »affaire Aragon », les poètes ont leurs mots à dire, qu’ils disent parfois seuls, que ce soit en Tchécoslovaquie, à Cuba, aux États-Unis, en U.R.S.S., où même, on a un peu trop tendance à l’oublier, – en France. En acceptant le principe de la réédition de ses deux premiers recueils de poèmes, Feu de joie et Le Mouvement perpétuel, qui correspondent à la période de la rédécouverte de Lautréamont, à l’époque de Dada et aux préparatifs du surréalisme, Aragon réactualise en fait ce que nous avons besoin, aujourd’hui plus que jamais, de réactualiser : la volonté de transformation du monde, l’exigence de refonte complète de l’entendement humain, le refus de toutes les formes de dictature et d’oppression de l’État, mais aussi tout ce à quoi peut faire appel ce qu’Aragon a nommé « le rire sauvage de l’existence ».

—> Le Mouvement perpétuel, précédé de « Feu de joie » chez Amazon en livre de poche

 

Feu de joie et autres chansons

1364 May

 Dans Feu de joie (1920), Aragon associe les images avec liberté et impertinence. Ses autres recueils font une part plus importante à la versification traditionnelle, mais avec une richesse exceptionnelle de la langue. Chant, rythme, incantation, souffle épique, sa poésie se situe dans la grande tradition de Victor Hugo.

—> Feu de joie et Autres poèmes chez Amazon en livre de poche

 

Lettres à Denise

1365 May

Un savait que dans Aurélien le personnage de Bérénice correspondait à une jeune femme connue d’Aragon. Quelques uns avaient percé son identité. Elle fut confirmée par Aragon lui-même en 1978 lors du tournage de l’adaptation audiovisuelle du roman. Il s’agissait de Denise, cousine de l’épouse de Breton. D’abord mariée à Georges Lévy, elle devenait plus tard l’épouse de Pierre Naville. Denise décédée, Pierre prend soin des lettres d’Aragon. Il meurt récemment. Sa veuve, Violette Naville, trouve les lettres d’Aragon à Denise.

Ces « lettres d’amour » révèlent un Aragon que nous ne connaissions pas. Elles donnent certaines clés de romans comme Aurélien, Le Paysan de Paris, Blanche ou l’oubli. Elles montrent une époque, la première après-guerre, la naissance du surréalisme, et constituent un document d’importance.

—> Lettres à Denise chez Amazon en livre de poche

 

Henri Matisse, roman

1366 May

Lorsque Aragon publie son Henri Matisse, roman, c’est l’aboutissement d’un projet, né trente ans plus tôt, de la rencontre entre l’écrivain et le peintre. Rencontre passionnelle et bouleversante. De 1941 à 1971, Aragon médite son Henri Matisse, roman qui donnera naissance à un livre d’art en deux tomes dont nous reprenons le texte et les images dans leur intégralité, les 551 documents d’origine étant reproduits ici en noir et blanc. Cette longue maturation aboutit à une richesse exceptionnelle dans la variété des genres. Aragon confronte son propre travail d’écrivain à celui du peintre dont il s’est assigné pour tâche de faire le portrait. « Ceci est un roman, c’est-à-dire un langage imaginé pour expliquer l’activité singulière à quoi s’adonne un peintre ou un sculpteur, s’il faut appeler de leur nom commun ces aventuriers de la pierre ou de la toile, dont l’art est précisément ce qui échappe aux explications de texte. »

—> Henri Matisse, roman chez Amazon

 

Les Adieux

1367 May

Dernier recueil de poèmes paru du vivant d’Aragon. Sont rassemblés ici des poèmes publiés entre 1958 et 1979, dispersés dans des revues et ailleurs. Aragon lui-même a choisi le titre faisant allusion, évidemment, à celui de la sonate de Beethoven. Les poèmes du recueil sont parmi les plus intimes qu’ait écrits le poète; c’est avec eux qu’il dit adieu au monde.

—> Les Adieux chez Amazon

 

Oeuvres poètiques complètes

1368 May

Aragon ne ressemble pas à l’image que l’on a de lui, celle d’un poète qui, après avoir pris part à l’aventure surréaliste, a recouru à la rime et à des formes traditionnelles pour chanter la France résistante, le parti communiste et l’amour d’Elsa. Sa voix propre est sans doute moins célèbre que celles que lui ont prêtées les chanteurs. Il arrive en effet qu’on ne voie en lui qu’un parolier de génie, surtout quand on néglige de «commencer par le lire». Sa poésie, il est vrai, n’est pas un rébus ; elle demeure une parole intelligible, ce qui la rend accessible, ce qui permet aussi à ses non-lecteurs de se méprendre à son propos. Aragon, à qui le lit, apparaît comme le poète du mouvement perpétuel. Inventeur de formes et de mètres nouveaux, il ne s’en tint jamais à ses découvertes, continua de se renouveler, contesta les genres anciens sans les refuser : en les utilisant. Comme Hugo (vu par Mallarmé), «il était le vers français personnellement». Comme Hugo encore, il eut plusieurs cordes à son instrument et n’en négligea aucune. Voici donc toute la lyre d’Aragon, rassemblée, ainsi qu’il l’a souhaité, dans l’ordre chronologique, depuis Feu de joie jusqu’aux Adieux en passant par des traductions et des textes épars dont cette édition offre le recueil le plus complet jamais réalisé. On a pris l’habitude de distinguer trois périodes dans ces soixante années de création : l’appel à l’imaginaire des époques dadaïste et surréaliste, la quête de la réalité à travers les noces de l’écriture et du militantisme (dont la poésie de la Résistance est la plus belle illustration), le lyrisme intime, enfin, qui offre une incessante relecture de soi via une diversité inouïe de formes. Ces deux volumes montrent qu’Aragon, en fait, ne changea jamais tout à fait de matière, que tous les enjeux de sa poésie – la langue, l’Histoire, le sujet individuel – sont toujours présents, même si l’accent est mis tantôt sur l’un, tantôt sur l’autre. Son œuvre poétique a l’unité, labyrinthique certes, mais incontestable, d’un océan. On en a beaucoup fréquenté les plages ; on peut désormais l’explorer jusque dans les grandes profondeurs.

—> OEuvres poétiques complètes I, II chez Amazon 

 

Le libertinage

1369 May

« L’amour m’intéresse plus que la musique. Ce n’est pas assez dire : en un mot, tout le reste n’est que feuille morte. » Dans ce recueil de textes surréalistes, Aragon décrit, avec provocation et perversité, la femme française.

—> Le Libertinage chez Amazon en livre de poche

 

L’homme communiste

1370 May

« L’homme communiste, en 1946 ce livre est né de la constatation nécessaire de ce nouveau héros des temps modernes, rendue accessible à tous, contrôlable par tous, grâce à la vertu des faits, de l’histoire.  » Le premier tome de L’homme communiste est publié en 1947. Lorsqu’on lui propose de retravailler son texte en 1953, Aragon écrit un deuxième tome en « tenant compte du temps et des évènements, il fallait étendre [le livre] à des images peu nombreuses, mais typiques, de l’homme communiste, tel que, dans cette période de notre histoire, il a continué à se manifester ». Ces deux livres sont réunis dans ce volume. Il y fait le portrait d’hommes communistes de son temps, participant à ancrer dans la mémoire collective les actions de ces hommes qui firent tant pour la libération de la France. Sous la plume d’Aragon (re)prennent vie Paul Éluard, Maurice Thorez, Jean-Richard Bloch, entre autres, qui, à eux tous, donnent un visage à l’homme communiste, « tel que l’histoire le fait ».

—> L’homme communiste chez Amazon

 

Anicet ou le panorama, roman

1371 May

Anicet est le premier récit d’Aragon. Il a été commencé alors que l’auteur était encore au front, en 1918. Ses thèmes en sont le refus de la vie qu’une certaine époque et une certaine société proposaient, et la poétisation de certains éléments du monde contemporain : les livraisons de Nick Carter, les films de Pearl White, la série des Fantomas… Les pages du Passage du Cosmorama préfigurent Le Paysan de Paris. Anicet est avant tout fondé sur l’apprentissage du monde par l’amour.

 

—> Anicet ou Le panorama, roman chez Amazon en livre de poche

 

Théâtre Roman

1372 May

« Qu’on entende bien que, lorsque je dis le théâtre, le théâtre est le nom que je donne au lieu intérieur en moi où je situe mes songes et mes mensonges. » Tout le roman est un jeu de masques, de miroirs, qui s’accomplit secrètement dans ce théâtre de mots et donne, selon l’expression d’Aragon, une leçon de ténèbres.Ainsi Aragon ouvre ce théâtre intérieur que l’homme est à lui-même et dans lequel il remet ses rêves en scènes. Longtemps après le livre refermé la lecture en soi se poursuit. La quête de cette œuvre si libre et si grave fait lever les images et les mondes les plus enfouis, donnant de l’existence une représentation crépusculaire à laquelle on ne peut s’arracher.Théâtre/Roman est un livre essentiel qui veut éclairer de l’intérieur la totalité de l’œuvre d’Aragon.

—> Théâtre/Roman chez Amazon en livre de poche

 

Traité du style

1373 May

Pamphlet ou poème – «chaque image doit produire un cataclysme» -, ce livre marque une étape importante dans l’histoire littéraire. Certains lecteurs n’ont voulu en retenir que l’insolence, l’humour, la virtuosité exceptionnelle. D’autres cependant voient dans le Traité du style l’amorce par Aragon du dépassement du surréalisme en réalisme.

—>Traité du Style chez Amazon en livre de poche

 

Les chambres

1374 May

Les Chambres, poème du temps qui ne passe pas a été publié en 1969. Aragon, qui en avait commencé l’écriture en 1968, l’a, dans une courte postface, explicitement dédié » à Elsa – qui devait mourir moins d’un an après sa parution – « parce que tout passe, mais non le temps d’avoir aimé, d’aimer encore, jusqu’à ce souffle dernier, bientôt, ce dernier mot proche et terrible. » Evoquant ce recueil, Aragon disait : « C’est le dernier cadeau que j’ai fait à Elsa, histoire d’avouer que tout entre nous n’a pas été si ensoleillé qu’on se plaisait, qu’on se plaît à le croire, qu’il y a eu entre nous des journées comme celle-là par exemple où je t’avais perdue, dont il est question dans Les Chambres.Cette phrase tourne sur elle-même. Ainsi la vie, et la mémoire. »

—> Les Chambres chez Amazon

 

Le Con d’Irène

1375 May

« Jeune bourgeois, ouvrier laborieux, et toi, haut fonctionnaire de cette République, je vous permets de jeter un regard sur le con d’Irène, ô délicat con d’Irène ! » Quand, à la fin des années vingt, est publié anonymement ce petit ouvrage, les foudres de la censure se déchaînent. La société française n’est pas encore prête à reconnaître comme littérature une ode passionnée au sexe de la femme, « ce lieu de délice et d’ombre, ce patio d’ardeur, dans ses limites nacrées, la belle image du pessimisme. Ô fente, fente humide et douce, cher abîme vertigineux ». Qui se cache derrière ces pages sulfureuses, jouant de la critique bourgeoise et de la création surréaliste échevelée ? C’est, on l’apprend après quelques années et quelques procès évités, un jeune homme en guerre contre la morale et la bourgeoisie qui se fait appeler Aragon. Aujourd’hui que nous sommes revenus de la provocation, que reste-t-il du Con d’Irène ? Un mystère tout aussi grand et profond, c’est-à-dire une vraie réflexion et une religieuse fascination pour l’antre de la femme. « Si petit et si grand ! C’est ici que tu es à ton aise, homme en fin digne de ton nom. »

—> Le Con d’Irène chez Amazon en livre de poche

 

Le mentir-vrai

1376 May

La nouvelle Le mentir-vrai, qui donne son titre au recueil, est un texte capital qu’Aragon considère comme une sorte d’art romanesque. Il y évoque ses années d’enfance en mélangeant fiction et réalité. Le recueil comprend aussi un ensemble de sept nouvelles publiées clandestinement sous l’Occupation et groupées sous le titre de Servitude et grandeur des Français. Mais on trouve aussi l’histoire d’une extravagante maîtresse d’Alexandre II et de ses chiens (La sainte Russie), de brèves aventures de café (Chproumpph et L’inconnue du printemps), une fantaisie policière (Tuer n’est pas jouer), des contes dont le ressort est l’humour…En tout vingt-huit nouvelles qui font briller toutes les facettes du style, de l’imagination, de l’humour et du drame.

—> Le Mentir-vrai chez Amazon en livre de poche

 

Persécuté persécuteur

1377 May

Publié peu avant la rupture définitive d’avec Breton et le surréalisme, rédigé pour sa majeure partie durant la triste et noire » année 1931, Persécuté persécuteur, livre de crises, introduit comme nul autre à la poésie d’Aragon. S’il a plus tard condamné certains excès de voix, dont celui du trop fameux « Front rouge », il a lui-même admis l’importance de son livre au travers des textes décisifs que sont « Lycanthropie contemporaine » ou « Tant pis pour moi » – aux titres particulièrement révélateurs.Ecrire comme on se déchire, comme on lacérerait sa cadence, comme pour se refuser à sa propre virtuosité ; écrire en « mettant le pied à la gorge de sa propre chanson », comme le fit peu de temps avant Maïakovski ; écrire pour injurier, au hasard la chance quelquefois ; écrire pour que la langue aussi se déchire ; écrire pour ne pas se tuer : tel est le projet du poète, premier persécuteur parce que premier persécuté. »Celui qui écrit est nu. On lui voit ses plaies, ses cicatrices, sa force et sa faiblesse, son sexe et son âme », écrira bien plus tard Aragon, dans Blanche ou l’oubli. Et les mots de 1967 s’accordent parfaitement au livre maudit de 1931, au temps des cerises aigres, des lâchages divers, de la mort d’un père et de l’Exposition coloniale.Les poèmes forment aujourd’hui un journal, tant au sens intime que public du terme : premier balbutiement de l’hymne amoureux à Elsa, Persécuté persécuteur introduit aussi à la poésie de la ville, et même au drame familial d’Aragon, bien avant la fameuse confidence du Mentir-vrai. Mais on peut y suivre aussi le battement morose de l’actualité, de l’inauguration d’un théâtre à une nomination de ministre, d’une réception officielle à un enterrement. La circonstance et le lyrisme se mêlent, inventant même l’emploi, promis à certaine fortune, du mot « crève-coeur » au détour d’un vers Aragon commente, bien plus tard, ce livre méconnu : « Prendre en main ce qui était proclamé le pire pour en faire le meilleur à Vous me direz que j’étais fou, eh bien, oui, j’étais fou, au point d’être fier de ma folie. Comprenez-vous ça ? » Il est temps, peut-être, de comprendre.

—> Persécuté persécuteur chez Amazon

 

La mise à mort

1378 May

Le roman est situé dans cette vie du siècle XX, les deux guerres, le Front populaire et la mort de Gorki, et ces jours d’aujourd’hui : le monde réel, vous avez beau le tourner dans tous les sens, c’est encore le monde réel. Et qu’Antoine parle ou l’auteur, ou c’est Alfred, il faut en croire celui-ci, disant à Fougère : Tout n’est, que j’écris, qu’une lettre, une lettre sans fin vers toi. Une longue, une interminable lettre d’amour.

—> La Mise à mort chez Amazon en livre de poche

 

Le Musée Grévin

1379 May

Commencé en juin 1943, Le Musée Grévin fut achevé dans la Drôme puis publié en août 1943. Georges Sadoul se souvient des circonstances de cette sortie : ‘Quand notre technique’ nous parla d’une imprimerie clandestine possible, Aragon, parcourant Montchat, chercha durant de longues heures un titre de maison d’édition, pour s’arrêter à ‘la Bibliothèque française’. Une des premières brochures qui porta le nom de cette firme fut Le Musée Grévin publié sous une couverture de papier peint jaune et blanc, par un imprimeur de Saint-Flour ‘contacté’ par Paul Eluard et Ternet. Ce livre signé François la Colère fut bientôt après réédité par les éditions de Minuit dont nous diffusions en zone Sud les publications. ‘Le Temps des Cerises’ réédite enfin ce texte, introuvable depuis de nombreuses années, et comparable dans l’oeuvre d’Aragon à ce que sont Les Châtiments dans celle d’Hugo, dans sa version d’après-guerre il est augmenté de Quelques poèmes inédits, et d’un superbe texte en prose sur le réel en poésie intitulé Les Poissons noirs.

—> Le Musée Grévin chez Amazon

 

Lettres à André Breton

1380 May

Ces quelque cent soixante-dix lettres sont la chronique d’une amitié passionnée puis violemment rompue, en même temps qu’elles jalonnent un moment essentiel de la modernité du XXe siècle. Un premier ensemble réunit les lettres de 1918-1919, écrites du front, puis d’Alsace et de Sarre après l’armistice : médecin-auxiliaire jeté en première ligne, Aragon a vécu de près la tuerie mondiale, naufrage d’une civilisation d’où naît la révolte Dada. Ensuite affleure l’histoire agitée du groupe surréaliste, en particulier son entrée dans l’action politique en 1925. Enfin le « Congrès de Kharkov » de 1930 va sceller l’adhésion d’Aragon au communisme, et provoquer à terme sa rupture avec Breton. Tant de noms au fil des pages témoignent d’une amitié née sous le signe de la littérature, et bientôt de sa critique radicale : Rimbaud puis Lautréamont, intercesseurs essentiels ; Gide et Valéry, tôt délaissés ; Apollinaire (sous un jour inattendu), Reverdy, « l’ange offensé » ; Soupault, le premier compagnon, puis Eluard, Desnos ; et les alliés incommodes Tzara, Picabia… Précieuses enfin sont les lettres où Aragon commente son esthétique, l’écriture du poème qu’il vient d’achever – ou analyse subtilement celui qu’il a reçu de Breton ; et celles où affleure déjà ce débat majeur entre eux, le roman. Incisives, jamais apprêtées, ces lettres attestent la vérité de l’instant : à leur regard, on ne pourra plus écrire la vie d’Aragon ni lire son oeuvre tout à fait de la même façon.

—> Lettres à André Breton: (1918-1931) chez Amazon

 

Ecrits sur l’Art moderne

1381 May

Des textes dadaïstes et provocateurs aux poèmes des années 1970, en passant par des écrits engagés dans le combat surréaliste ou pour la défense du réalisme socialiste, ce volume rassemble, pour la première fois dans leur intégralité, les écrits d’Aragon consacrés à l’art du XXe siècle. Les quatre-vingt-douze textes de cette édition, initialement publiés dans des revues, des journaux ou des catalogues d’expositions depuis longtemps disparus, sont pour la plupart introuvables. Aucune prise de position, dont certaines jugées plus tard avec sévérité par Aragon lui-même, n’a été écartée de ce recueil qui constitue une référence sur les rapports de la politique et de l’art, et sur l’histoire de ce siècle dont Aragon fut acteur et spectateur.

—> Ecrits sur l’art moderne chez Amazon

 

Les aventures de Télémaque

1382 May

Ce petit ouvrage, paru en 1922 dans la collection « Une Œuvre, un Portrait » est d’un extrême intérêt pour l’histoire de la littérature française au moment où le mouvement Dada n’a pas encore fait place au surréalisme. Ce texte, qui se révèle d’un impeccable styliste, amorce déjà, malgré le « collage » des manifestes dadaïstes de l’auteur, la rupture devenue nécessaire avec Dada. Les aventures de Télémaque apparaît comme l’œuvre présurréaliste la plus importante.

—> Les Aventures de Télémaque chez Amazon

 

Pour expliquer ce que j’étais

1383 May

Pour l’essentiel, Aragon a livré tout de lui-même de son vivant. Ou presque tout. Inutile de souligner que ce qu’il a réservé, retenu – faut-il écrire « dissimulé » ? -, n’en prend que plus de sens et pose au moins une interrogation, d’autant plus insistante qu’à ceux qui lui survivent il a confié un mandat sans équivoque : de lui-même, après lui, ne rien laisser dans l’ombre.Les pages que nous publions ici appartiennent à ce domaine qu’Aragon n’a pas voulu donner à lire.

—> Pour expliquer ce que j’étais chez Amazon

 

Le voyage de Hollande

1384 May

« Avec le temps, l’œuvre d’Aragon a pris la forme d’une ville. Quand on la regarde de loin, des monuments se détachent, plus imposants, plus hauts, plus connus. Entre ces chef-d’œuvre que mentionnent les tables panoramiques, des édifices se serrent, les uns reconnaissables, les autres à peine perceptibles…  » Tels sont les mots par lesquels l’écrivain Michel Besnier nous propose de découvrir, ou redécouvrir, Le Voyage de Hollande. Ce recueil, qui fait partie des quartiers méconnus de l’œuvre d’Aragon, fut publié pour la première fois par Pierre Seghers en 1964, avant de connaître une longue période d’oubli. Depuis des années, ce livre était introuvable; cette lacune est aujourd’hui comblée. Il existe pourtant peu d’exemples, dans l’ouvre d’Aragon, d’une aussi parfaite maîtrise de la langue et de la prosodie. Le Voyage de Hollande n’est pas seulement le recueil de la maturité poétique d’Aragon. Poème de l’amour vécu comme un exil, il est aussi une invitation à voyager dans un pays, réel ou imaginaire, qui fascinait déjà Baudelaire.

—> Le voyage de Hollande chez Amazon

 

Il ne m’est Paris que d’Elsa

1385 May

A l’égal de Baudelaire, Aragon sera toujours l’un des plus grands poètes de Paris. Des proses éblouissantes du Paysan de Paris à La Semaine sainte, des Beaux Quartiers à En étrange pays dans mon pays lui-même, il n’a cessé de chanter une ville que ses amis surréalistes prenaient pour décor de leurs rêves, un  » Paris qui n’est Paris qu’arrachant ses pavés « . Mais au cœur de cette ville, il y a, pour Aragon, l’image de la femme aimée, Elsa ; et, lorsque le poète écrit :  » Arrachez-moi le cœur vous y verrez Paris « , nous comprenons, bien sûr :  » Il ne m’est Paris que d’Elsa « . Le présent ouvrage rassemble les plus beaux poèmes d’Aragon consacrés à Paris. Enrichi de documents iconographiques rarement publiés et d’une postface de Sylvie Servoise, il est une invitation à déambuler dans l’histoire d’une ville écrite aux portes de la légende.

–> Il ne m’est Paris que d’Elsa chez Amazon en livre de poche

 

Les yeux et la mémoire

1386 May

On retrouvera dans Les Yeux et la Mémoire le vers et l’accent du Crève-cœur, des Yeux d’Elsa, de la Diane française. Les thèmes que développe ici Aragon sont différents sans doute de ceux qui animaient ces œuvres : c’est que les circonstances ne sont plus les mêmes…Qu’on ne s’y trompe pas, Aragon, dans ce large problème qui part des prophéties du Cheval roux, le roman d’Elsa Triolet, de ses évocations terribles, est un poète du bonheur. C’est le bonheur des hommes qui est le but de cette polémique, de cette violence et de cette douceur verbales comme on en a rarement vu dans la littérature française. Et ce poème, écrit à la première personne, donne un sens plus clair, sinon plus nouveau, à la quête du bonheur selon Helvétius et Stendhal, du bonheur selon Saint-Just.

—> Les Yeux et la Mémoire chez Amazon

 

La Pléiade

1387 May

 

—> Louis Aragon dans la Pléiade

 

 

Laisser un commentaire