custom-header

Oscar Wilde

Oscar Wilde

1569 May

 

 

Les livres d’Oscar Wilde chez Amazon

 

 

Le portrait de Dorian Gray

1570 May

L’atelier était plein de l’odeur puissante des roses, et quand une légère brise d’été souffla parmi les arbres du jardin, il vint, par la porte ouverte, la senteur lourde des lilas et le parfum plus subtil des églantiers. D’un coin du divan fait de sacs persans sur lequel il était étendu, fumant, selon sa coutume, d’innombrables cigarettes, lord Henry Wotton pouvait tout juste apercevoir le rayonnement des douces fleurs couleur de miel d’un aubour dont les tremblantes branches semblaient à peine pouvoir supporter le poids d’une aussi flamboyante splendeur; et, de temps à autre, les ombres fantastiques des oiseaux fuyants passaient sur les longs rideaux de tussor tendus devant la large fenêtre, produisant une sorte d’effet japonais momentané, le faisant penser à ces peintres de Tokyo à la figure de jade pallide, qui, par le moyen d’un art nécessairement immobile, tentent d’exprimer le sens de la vitesse et du mouvement. Le murmure monotone des abeilles cherchant leur chemin dans les longues herbes non fauchées ou voltigeant autour des poudreuses baies dorées d’un chèvrefeuille isolé faisait plus oppressant encore ce grand calme. Le sourd grondement de Londres semblait comme la note bourdonnante d’un orgue éloigné.

—> Le Portrait de Dorian Gray chez Amazon en livre de poche

 

L’âme humaine

1571 May

 » Une œuvre d’art est le produit unique d’un tempérament unique. Sa beauté vient de ce que son auteur est ce qu’il est. En aucun cas de ce que les autres veulent. A la vérité, dès qu’un artiste prend conscience de ce que désirent les autres et s’applique à les satisfaire, il cesse d’être un artiste. Il devient un artisan, terne ou amusant, un commerçant, honnête ou malhonnête ; il ne peut plus prétendre être un artiste. L’art est l’expression de l’individualisme le plus intense que le monde ait jamais connue, et j’aurais même tendance à dire la seule.  » Oscar Wilde Ce brillant essai fut publié, en 1891, sous le titre The Soul of the Man under Socialism, mais réédité en 1905 sous le titre définitif de The Soul of Man. D’une force polémique étonnante, il fourmille des habituels bons mots, formules lapidaires et autres paradoxes dont Oscar Wilde est le maître. Pour notre plus grand bonheur.

—> L’âme humaine chez Amazon en livre de poche

 

Le crime de Lord Arthur Savile et autres contes

1572 May

Ce livre est composé de quatre nouvelles; deux constituent l’essentiel du recueil :

– Le Fantôme de Canterville : ce conte présente un fantôme follement sympathique, un squelette habitué à effrayer tout le monde depuis sa mort atroce. Mais l’arrivée d’une famille de riches Américains à Canterville Chase annonce le triomphe de la modernité et de la science. A tel point que le revenant, jugé pittoresque, drôle et tellement British manque de sombrer dans la dépression.
– Le crime de Lord Arthur Savile : Il s’agit ici d’un jeune homme un peu trop parfait sur le point d’épouser une femme un peu trop parfaite. Jusqu’au jour où, à travers les prédictions d’un chiromancien, il découvre avec horreur qu’il va commettre un crime abject. C’est fort fâcheux pour cet homme qui juge la tâche en question tout à fait déplaisante. Certes. Mais si tel est le destin, alors tel est son devoir, et notre héros n’est pas homme à se dérober devant lui. Tuer après le mariage pouvant fortement compromettre son bonheur conjugal, le voilà qui décide de retarder la cérémonie pour venir à bout au plus vite de l’odieux impératif. Mais qui tuer ? Et comment ? Une nouvelle délicieuse et pleine d’humour.
Un excellent livre pour (re)découvrir Oscar Wilde

—> Le crime de Lord Arthur Savile et autres contes chez Amazon en livre de poche

 

L’importance d’être constant

1573 May

Dernière pièce d’Oscar Wilde, L’Importance d’être constant brille des feux d’un langage habité par la grâce : s’y manifestent la puissance et la modernité de la réflexion de l’auteur sur la fiction, mais aussi son inventivité subversive et satirique, son esprit généreux et étincelant d’élégance et de drôlerie.

—> L’Importance d’être constant chez Amazon en livre de poche

 

Aphorismes

1574 May

—> Aphorismes chez Amazon en livre de poche

 

Salomé

 1575 May. 27

 A la fin du XIXe siècle, le mythe de Salomé suscite chez les artistes une fascination à nulle autre pareille : la princesse de Judée, qui incarne la femme  » naturelle, c’est-à-dire abominable  » selon le mot de Baudelaire, devient une figure majeure de l’imaginaire décadent, inspirant indifféremment peintres, poètes et romanciers. De cette danseuse fatale, Wilde donna dans Salomé (1893) l’une des interprétations les plus marquantes de l’histoire de la littérature. La tension croissante de ce drame en un acte traduit la montée du désir monstrueux de Salomé, la fille d’Hérodias, pour le prophète Iokanaan. Cruauté, sacrilège, étrangeté et érotisme se mêlent dans cette pièce dont Mallarmé salua les perpétuels traits éblouissants et dont Pierre Loti a pu dire :  » C’est beau et sombre comme un chapitre de l’Apocalypse. « 

—> Salomé : Edition bilingue français-anglais chez Amazon en livre de poche

 

Le fantôme de Canterville et autres nouvelles

1576 May

Une famille américaine achète en Angleterre un château  » hanté « , dont les bruits de chaînes et les taches de sang terrorisent la région depuis des siècles. Mais que peut un pauvre fantôme contre le bon sens d’un homme d’affaires, contre les détachants super-actifs de sa femme et la malice de ses enfants, toujours prêts à lui faire des farces ?

—> Le fantôme de Canterville : Et autres nouvelles chez Amazon en livre de poche

 

Le prince heureux – Le géant égoïste et autres contes

1577 May

Une petite hirondelle en route pour l’Égypte décide de passer la nuit à l’abri d’une statue dominant la ville. Couverte de minces feuilles d’or fin, des yeux faits de saphirs, un gros rubis ornant le pommeau de son épée, c’est la statue du Prince heureux. Soudain, une goutte d’eau glisse sur son aile : la statue pleure ! Le Prince heureux pleure sur les misères de sa ville…

—> Le prince heureux – Le géant égoïste et autres contes chez Amazon en livre de poche

 

De Profundis – La Ballade de la geôle Reading

1579 May

25 mai 1895. Oscar Wilde, dramaturge admiré du Tout-Londres et amant de lord Alfred Douglas, est condamné à deux ans de travaux forcés pour  » outrage aux mœurs « . Début 1897, l’écrivain brisé, réduit au sinistre matricule  » C.3.3  » obtient enfin du directeur de la prison de Reading l’autorisation d’écrire. La longue lettre qu’il rédige alors à l’intention de Douglas, à qui il reproche de l’avoir abandonné, ne sera publiée, partiellement, que cinq ans après sa mort : récit autobiographique et méditation existentielle sur l’art et la douleur, De profundis est aussi l’un des plus beaux témoignages qui soient sur la passion. Quant à La Ballade de la geôle de Reading (1898), inspirée d’une histoire vraie, elle retrace les derniers jours d’un soldat exécuté pour avoir égorgé sa femme par jalousie. Ce poème poignant est le chant du cygne de Wilde, qui mourut deux ans après sa publication.

—> De profundis ; La Ballade de la geôle de Reading chez Amazon en livre de poche

 

Quatre comédies

1580 May

Créées entre 1892 et 1895 sur les scènes londoniennes, ces quatre comédies d’Oscar Wilde connurent le triomphe : brillantes et acides, elles tendaient à l’aristocratie et à la bourgeoisie britanniques un miroir dénué à la fois de complaisance et de cruauté. Irriguées par une belle joie de vivre et d’aimer librement, elles furent écrites alors que l’auteur entretenait une relation passionnée avec le jeune Lord Douglas. Quelques semaines après la représentation de L’importance d’être Constant s’ouvrait le procès qui allait ruiner la vie d’Oscar Wilde et mettre un point final à son œuvre théâtrale. Les nouvelles versions élaborées par Pierre Laville, auteur et metteur en scène, sont conçues dans l’esprit le plus fidèle aux textes originaux et dans une forme allégée ou recomposée plus proche des exigences du théâtre contemporain. C’est ce qui a permis, depuis la création d’Un mari idéal au Théâtre Antoine en 1995, une embellie des comédies d’Oscar Wilde, qui étaient jusqu’alors peu jouées ou quasi inédites.

—> Quatre comédies : L’éventail de lady Windermere ; Une femme sans importance ; Un mari idéal ; L’importance d’être constant chez Amazon en livre de poche

 

Poèmes

1581 May

—> Poèmes chez Amazon en livre de poche

 

L’âme de l’homme sous le socialisme

1582 May

Wilde, socialiste révolutionnaire ? Assurément, mais tendance dandy, ironique, forcément déviante, comme l’annonce son programme :  » Le socialisme lui-même n’aura de valeur que parce qu’il conduira à l’individualisme  »  ! Les socialistes orthodoxes comme les tenants de l’ordre établi (capitaliste et victorien) en seront pour leurs frais.En 1891, un an après le retentissant Portrait de Dorian Gray, Oscar Wilde développe dans cet essai très corrosif sa théorie esthétique, sous une apparence politique : l’homme ne doit se soucier que du beau et gagner ainsi sa liberté individuelle.

—> L’Âme de l’homme sous le socialisme chez Amazon en livre de poche

 

Maximes et autres textes

1583 May

Le sens du paradoxe et la finesse d’analyse d’Oscar Wilde nous invitent à aiguiser, le sourire aux lèvres, notre esprit critique.

—> Maximes et autres textes chez Amazon en livre de poche

 

Un mari idéal

1584 May

Le mari idéal, c’est Sir Robert Chiltern : raffiné, talentueux et très riche, il mène une brillante. carrière politique, au grand bonheur de son épouse. Tout se complique lorsque la machiavélique Mrs Cheveley menace de le faire chanter : si Chiltern n’accepte pas de soutenir le projet du canal d’Argentine, dans lequel elle a des intérêts, elle dévoilera de quelle odieuse manière il a autrefois bâti sa fortune. Prêt à tout pour sauver son honneur, Chiltern fait appel à son ami Lord Goring. Ce dandy désœuvré parviendra peut-être, entre deux mots d’esprit, à déjouer les plans de la belle vénéneuse… C’est avec humour et poésie que cette pièce, l’avant-dernière comédie de Wilde, s’en prend aux vices de la société victorienne du tournant du siècle, cynique et décadente.

—> Un mari idéal : An Ideal Husband chez Amazon en livre de poche

 

Contes et Récits

1585 May

En 1888, lorsque Oscar Wilde publie Le Prince heureux et autres contes, il attend de ce livre qu’il assoie une réputation encore mince  et c’est bien en effet son premier succès de librairie. Certains de ces textes sont des contes merveilleux, d’autres mettent en scène des animaux, d’autres encore sont satiriques : pages pleines d?humour où se fait jour souvent le ton joyeusement désabusé qui sera plus tard celui de ses comédies. Cette diversité inventive et brillante se retrouve dans tous les récits des années suivantes qui se moquent du sérieux et se jouent du devoir : histoire policière avec Le Crime de Lord Arthur Savile, histoire d’amour avec Le Fantôme des Canterville, mais histoires aussi de supercherie avec Le Millionnaire modèle et Le Portrait de Mr W. H., car la vérité n’est pas plus authentique que l’apparence. Wilde prend le parti de l’ironie et de la satire, et l’élégance l’emporte sur la morale dans un monde où rien n’échappe jamais au truquage, pas même la mort. Ce volume comprend tous les contes et récits de Wilde.

—> Contes et récits chez Amazon en livre de poche

 

Le déclin du mensonge

1586 May

Une des principales causes du caractère curieusement banal de toute la littérature de notre époque est de toute évidence le déclin du mensonge considéré comme art, comme science et comme plaisir social.

—> Déclin du mensonge (le) chez Amazon en livre de poche

 

L’éventail de Lady Wintermere

1587 May

La vertueuse ladyWindermere s’apprête à donner un bal pour son anniversaire. Elle est tout à ses préparatifs lorsqu’elle découvre que son époux entretient une femme à la réputation sulfureuse. Sa jalousie explose. Le mari dément. Mais, comble du déshonneur, il lui demande d’inviter cette mystérieuse inconnue le soir même… Premier grand succès théâtral d’Oscar Wilde, L’Eventail de lady Winderntere tourne en dérision les travers d’une société gouvernée par l’hypocrisie et l’argent. Ironie, cruauté et amour se mêlent dans cette comédie parfaitement maîtrisée et d’une drôlerie exquise, où l’auteur, distillant paradoxes et mots d’esprit, questionne aussi le pouvoir et l’inanité du langage.

—> L’éventail de Lady Windermere chez Amazon en livre de poche

 

Intentions

1588 May

En 1891, c’est-à-dire l’année même où il fait paraître, précédé d’une préface qui résume ses théories esthétiques, Le Portrait de Dorian Gray, Oscar Wilde, sous le titre d’Intentions, rassemble quatre études critiques : « Le Déclin du mensonge », « Plume, pinceaux, poison», « La critique est un art» et « La Vérité des masques».

Le recueil a sans doute souffert de sa trop grande proximité avec les formules si frappantes que propose la préface du Portrait. S’il mérite cependant d’être aujourd’hui redécouvert, c’est qu’Oscar Wilde y renouvelle l’esthétique de son époque, en prenant aussi bien pour cible la respectabilité victorienne qu’une modernité étriquée. En refusant l’alliance de l’art et de la morale et la superposition du Bien et du Beau, il nous propose une pensée de la transgression qui ne s’interdit ni le brillant du paradoxe, ni le mordant du polémique.

—> Intentions chez Amazon en livre de poche

 

Lettres

1589 May

Un ensemble de presque 300 lettres compose cette correspondance, fidèle reflet de l’évolution d’Oscar Wilde depuis 1868 jusqu’à sa mort à Paris en 1900. Que de facettes à découvrir sous la plume même de l’écrivain qui se connaissait mieux que personne ! Encore plus célèbre – s’il est possible – pour ses procès qui l’opposèrent à l’hypocrite morale victorienne que pour ses pièces de théâtre, sa poésie et ses essais. Oscar Wilde se révèle ici tout entier, qu’il soit joueur comme dans ses brillantes conférences (notamment devant les mineurs des montagnes Rocheuses qui lui firent une ovation au fond de la mine), ou qu’il soit dramatiquement joué et floué, comme dans sa relation passionnelle avec son «mauvais génie», Lord Alfred Douglas. La lettre dite De Profundis (qui devait consacrer leur rupture et analyse de façon magistrale l’ambivalence d’une passion) est ici reprise dans son intégralité. Les missives écrites pendant sa détention après son procès témoignent d’un courage et d’une dignité exceptionnels, ainsi que de sa révolte contre les horreurs du régime pénitentiaire de l’époque. Les dernières lettres montreront Oscar Wilde errant sous le pseudonyme de Melmoth entre Dieppe, Naples et Paris, où il mourut à l’hôtel d’Alsace. Même s’il fut guetté par la sournoise volupté de l’autodestruction, son génie s’affirme autant dans sa vie que dans son œuvre : cette correspondance en est l’éclatante confirmation.

—> Lettres chez Amazon

 

Oeuvres

1590 May

Ce volume contient les oeuvres suivantes : Poésie : Poèmes – La Sphinge – Poèmes en prose – La Ballade de la geôle de Reading. Contes et histoires : Le Fantôme des Canterville – Le Crime de lord Arthur Savile – Le Sphinx sans secret – Le Millionnaire modèle – Le Prince heureux et autres contes – Le Portrait de Mr. W. H. – Une Maison de grenades – Le Portrait de Dorian Gray – De profundis – Lettres sur la prison. Essais : Les Origines de la critique historique – Intentions – L’Âme de l’homme sous le socialisme – Quelques maximes pour l’instruction des personnes trop instruites – Formules et maximes à l’usage des jeunes gens – Impressions d’Amérique. Théâtre : Véra, ou Les Nihilistes – La Duchesse de Padoue – L’Éventail de lady Windermere – Salomé – Une Femme sans importance – Un Mari idéal – L’Importance d’être constant – La Sainte Courtisane – Une Tragédie florentine.

—> OEuvres chez Amazon

 

La Pléiade

1592 May

—> Oscar Wilde dans la Pléiade

 

 

 

Laisser un commentaire