custom-header

Ivan Tourguéniev

Ivan Tourguéniev

1315 May

 

 

Les livres d’Ivan Tourguéniev chez Amazon

 

Pères et fils

1316 May

La Russie au lendemain de l’abolition du servage. Les pères : bienveillants, un peu fatigués, sceptiques, mais convaincus qu’une bonne dose de libéralisme à l’anglaise résoudra les problèmes d’un pays encore médiéval. Les fils : sombres, amers, désespérés avant l’âge, haïssant toute idée de réforme, ne croyant qu’à la négation, au déblaiement, à la destruction de l’ordre. « Je vois, dit l’un des pères à l’un des fils, vous avez décidé de ne rien entreprendre de sérieux. – De ne rien entreprendre, en effet, répéta Bazarov. – Et de vous borner à insulter. – Exact. – Et cela s’appelle le nihilisme ! – Cela s’appelle le nihilisme, répéta Bazarov ». Hamlet prérévolutionnaire, Bazarov ira au-devant d’une mort absurde, sa postérité hésitant entre les démons de Dostoïevski et les bolcheviks de 1917.

—> Pères et fils chez Amazon en livre de poche

 

Premier amour

1317 May

Seize ans ! le bel âge pour Vladimir Pétrovitch. Zinaïda en a vingt et un. Elle prend plaisir à l’appeler monsieur Voldémar. Il porte encore veste courte col rabattu : un enfant amoureux de la jeune princesse pour l’avoir vue par-dessus la palissade de son domaine. Premier amour, premiers tourments. Tour à tour, il connaît la tristesse, l’exaltation subite, l’allégresse trouble, l’espoir et la crainte selon l’humeur de Zinaïda. D’abord insouciante, coquette, la jeune fille devient froide, mystérieuse. Vladimir songe à un rival secret. Il s’étonne de la voir caracoler à cheval avec son père et d’étranges soupçons l’envahissent. Mais comment s’y arrêter.. L’amour est aveugle et Vladimir inconscient du drame qui se joue à ses côtés.

—> Premier amour chez Amazon en livre de poche

 

 

Le journal d’un homme de trop

1318 May

Le journal d’un homme de trop appartient aux premières oeuvres de Tourgueniev. Publiée en Russie en 1850 dans la revue Les Annales de la patrie, cette nouvelle ne paraîtra en volume que dix ans plus tard, fortement censurée. Un homme, encore jeune et malade, s’éteint peu à peu. Il emploie ses dernières forces à noter l’imminence de sa disparition tout en se remémorant les moments importants de sa vie. Ainsi se dessine le tableau d’une société russe provinciale, médiocre et mortifère, parsemée d’événements romanesques, tels qu’un amour contrarié, un bal ou un duel. La vanité de toute entreprise, la fragilité humaine et le sentiment de la mort envahissent ces pages merveilleusement écrites. Seul le sentiment de la nature apporte un apaisement fugitif à cette lutte contre l’inéluctabilité du destin. Paru en France dès 1863, salué par les plus grands écrivains de l’époque, Le journal d’un homme de trop connut un vif succès.

—> Le Journal d’un homme de trop chez Amazon en livre de poche

 

Mémoires d’un chasseur

1319 May

Ou bien encore, vous partez pour une lointaine partie de chasse en pleine steppe. Après dix verstes de mauvais chemins de traverse, voici enfin la grande route. On laisse derrière soi des auberges avec leurs puits, leurs portails grands ouverts, leurs samovars qui pétillent sous l’auvent ; on traverse un village, puis un autre, des champs à perte de vue, de vertes chenevières ; et longtemps, vous roulez ainsi. En avant ! En avant ! La steppe est proche. Quelle vision du haut de cette côte ! De blanches églises apparaissent ; au loin, dans la plaine, les outardes se suivent à la queue leu leu ; un vieux manoir, avec ses communs, sa grange, son verger, se blottit contre un étang minuscule. Les arbres se font rares. La voici enfin la steppe, la steppe immense et sans limites !

—> Mémoires d’un chasseur chez Amazon en livre de poche

 

Moumou

1320 May

Petite nouvelle connue de tous les Russes car elle est étudiée à l’école. Il s’agit d’une tragédie où l’on voit les conséquences douloureuses des caprices d’une vieille aristocrate autoritaire et la détresse affective d’un pauvre bougre. En quelques pages, un instantanné engagé de Tourgueniev.

—> Moumou chez Amazon en livre de poche

 

La montre

1321 May

Alexis, le narrateur, reçoit en cadeau une montre en argent. Ravi, il l’exhibe devant son cousin David qui, par envie ou jalousie, le pousse à s’en débarrasser. Il la donne alors à un jeune mendiant, puis, pris de remords, essaie de la récupérer… Passant de main en main, la montre bouleverse la vie des deux cousins et met à l’épreuve la solidité de leurs liens.

—> La montre chez Amazon en livre de poche

 

Deux amis

1322 May

 » Alors qu’on était déjà en automne, Viazovnine fut amené à faire connaissance avec l’un de ses plus proches voisins. Celui-ci s’appelait Pierre Vassilitch Kroupitsyne. Ils se plurent mutuellement, commencèrent à se voir souvent, et, l’hiver venu, ils étaient déjà intimes au point de ne presque jamais se quitter. Et cependant ils n’avaient pas grand-chose en commun.  » Rien ne destinait Viazovnine et Kroupitsyne à devenir amis, mais à la campagne nécessité fait loi. Pour agrémenter encore un peu plus cette vie rurale, Kroupitsyne engage son voisin à se marier. Et les deux hommes de partir ainsi à la recherche de l’épouse idéale. Evidemment leurs goûts et leurs critères divergent… Avec sa pléiade de personnages secondaires, comiques, parfois grotesques, mais aussi émouvants, cette nouvelle s’inscrit dans la veine satirique de Tourguéniev.

—> Deux amis chez Amazon en livre de poche

 

Fumée

1323 May

Est-il possible de renoncer à une existence heureuse pour tenter de revivre un amour ancien ? Est-il possible de savoir réellement ce que l’on veut, de rester parfaitement honnête, sincère avec soi-même, quand dix ans se sont écoulés et que l’on veut ressusciter une passion ? Litvinov est un jeune trentenaire égaré dans une luxueuse villégiature. Il découvre ces questions, dans tout ce qu’elles ont d’exaltant – et de profondément désagréable. Paru en 1867, Fumée est un roman important dans l’aeuvre de Tourguéniev. Montrant une exceptionnelle prescience quant au destin de ses compatriotes, il use avec un talent impitoyable d’une intrigue romanesque pour brosser une cruelle galerie de portraits.

—> Fumée chez Amazon

 

Dimitri Roudine

1324 May

Roudine est admis dans le salon de Daria Lassounska. Il brille par son éloquence, séduit les âmes, s’installe comme interlocuteur privilégié de la maîtresse de maison, ravissant jusqu au coeur de Natalie, la fille de Daria. Est-ce un tartuffe ? Un beau parleur ? Qui peut dire si Roudine, homme de paroles et d’idées, est capable d’éprouver une passion véritable ? Dimitri Roudine, publié en 1856, marque durablement Henry James, qui déclare Tourguéniev premier romancier de son temps.

—> Dimitri Roudine chez Amazon

 

Un mois à la campagne

1325 May

Cette pièce est comme une belle nouvelle à laquelle l’auteur a donné la forme du théâtre. Il s’agit d’une comédie de mœurs, qui englobe les origines sociales, historiques, psychologiques des comportements observés ; elle est aussi moderne, par l’usage du monologue intérieur et de l’expression symbolique, et parce que les héros se regardent vivre en même temps qu’ils vivent. L’art de Tourguéniev est dans ces nuances de sentiments, cette peinture poétique de la campagne russe en été, cette évocation des personnages qui manquent un mois et toute leur vie.

—> Un Mois à la campagne chez Amazon en livre de poche

 

Apparitions

1326 May

Apparitions n’a jamais cessé de dérouter et d’intriguer ses lecteurs : premier récit  » fantastique  » d’un grand prosateur réaliste, il marque un tournant dans l’oeuvre de Tourgueniev. Empreint de romantisme noir, c’est un conte philosophique d’un pessimisme total qui sembble découler de la vie même de son auteur.

—> Apparitions chez Amazon en livre de poche

 

Les eaux printanières

1327 May

Seul et triste, Sanine voit approcher la vieillesse et se souvient. Il avait vingt ans quand il fit étape à Francfort, au retour d’un voyage en Europe. La première fois qu’il vit Gemma, dans la confiserie de sa mère, il en tomba follement amoureux. Gemma est belle, brune, parée de toutes les vertus et, très vite, partage son inclination. Pour elle, Sanine est prêt à tout : il se bat en duel, il l’arrache à son fiancé, un premier commis infatué de lui-même obtient sa main et décide de vendre ses terres pour assurer à sa belle une vie confortable. Sûr de régler l’affaire en trois jours, il part à Wiesbaden où se trouve en villégiature la femme – riche – d’un de ses amis. C’est là que le destin dérape. Sanine ne reviendra jamais à Francfort, pris dans un piège grossier qui lui coûtera son bonheur…

—> Les Eaux printanières chez Amazon en livre de poche

 

L’abandonnée

1328 May

L’héroïne de L’Abandonnée, la belle et fragile Suzanne, est une jeune femme à la recherche de l’amour. Fille cachée d’un puissant seigneur, elle passe son enfance à guetter dans les yeux de ce vieil homme un signe de tendresse paternelle, aussi timide et discret soit-il. Lorsque, devenue adulte, elle parvient à trouver le bonheur, la malveillance de son entourage la sépare de celui qu’elle aime. Jacques Passinkov met en scène trois garçons épris de la même fille. L’un d’eux entreprend de la séduire, l’autre ne sait avouer ses sentiments qu’en manifestant sa jalousie et le troisième taira cet amour jusqu’au moment de sa mort. Le narrateur d’Andreï Kolosov s’éprend d’une jeune fille rencontrée chez des amis. Il se déclare, lui demande de l’épouser, s’affole à l’idée qu’elle refuse. Mais quand celle-ci accepte enfin sa proposition, voilà qu’il doute : et s’il avait eu tort de s’emballer ainsi ? Il recule. Il s’en va et ne la reverra jamais. Autant de variations sur un même thème universel : l’amour. Celui pour lequel on est prêt à tuer, ou à mourir. Celui que l’on garde pour soi comme un objet précieux. Celui que l’on cherche et que l’on ne trouve jamais. Situées dans la Russie du XIXe siècle, ces histoires, que Flaubert considérait comme des petits chefs-d’œuvre, explorent avec justesse toute la gamme d’un sentiment complexe.

—> L’abandonnée : Suivi de Jacques Passinkov et de Andreï Kolosov chez Amazon

 

Clara Militch

1329 May

 » Pendant un certain temps elle se tint les yeux baissés ; puis, soudain, reprenant possession d’elle même, elle promena sur les rangs des spectateurs son regard fixe mais distrait, comme replié en lui même…  » Quels yeux tragiques elle a !  » fit observer un vieux fat aux cheveux grisonnants assis derrière Aratov, qui avait la mine d’une cocotte de province et qui passait à Moscou pour un critique avisé. Ce vieux fat était un sot et ne disait que des sottises… mais son observation était juste pourtant. Aratov qui, depuis l’apparition de Clara, ne la quittait pas des yeux, se souvint à ce moment seulement de l’avoir vue chez la princesse ; et que non seulement il l’avait vue, mais qu’il avait remarqué qu’elle avait alors, à plusieurs reprises, dirigé vers lui son regard sombre et fixe. Et à cet instant encore – ou bien n’était ce qu’une illusion ? – il semblait que le visage de la jeune fille se fût soudain animé au moment où elle le découvrit au premier rang, et qu’à nouveau elle le fixait avec insistance… »

—> Clara Militch chez Amazon en livre de poche

 

Le pain d’autrui et autres pièces

1330 May

 Excusez-moi, monsieur… Je suis ivre, mais je sais ce que je dis. Voilà… Vous êtes maintenant un seigneur important, un fonctionnaire de Pétersbourg, instruit, naturellement… Et moi, je ne suis qu un bouffon, un imbécile sans le sou, un mendiant, un fainéant… Mais savez-vous vraiment qui je suis ?

—> Le Pain d’autrui – L’Imprudence – Sans argent chez Amazon

 

L’exécution de Troppmann

1331 May

En janvier 1870, Tourguéniev est invité par Maxime Du Camp à assister à l exécution publique d un jeune criminel devenu célèbre pour avoir commis huit meurtres sordides, Jean-Baptiste Troppmann. Poussé par une curiosité qu’il lui est malaisé d’expliquer, Tourguéniev accepte l’invitation et suit Troppmann de sa toilette funèbre jusqu à la guillotine. Description glaciale d’une mise à mort à laquelle assiste une foule de badauds avinés et braillards, L’Exécution de Troppmann, écrit sans parti-pris, est le constat d’échec de la peine de mort, sans vertu dissuasive et absurdement immorale. Ce volume comprend : L’Exécution de Troppmann, Un incendie en mer et Une fin.

 

—> L’Execution de Troppmann chez Amazon

 

La Pléiade

1332 May

 —> Ivan Tourguéniev dans la Pléiade

 

 

Laisser un commentaire